Château fort dit Château de Mauzun

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Château de Mauzun

Destination actuelle de l'édifice

Maison ; prison

Titre courant

Château fort dit Château de Mauzun

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Mauzun

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Billom

Lieu-dit

Château de Mauzun

Références cadastrales

1834 A 160 ; 1987 A 96, 97

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Enceinte ; basse-cour ; donjon

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 13e siècle (?)

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Château fort édifié probablement au milieu du 13e siècle, peut-être sur les bases d'une forteresse plus ancienne, propriété des comtes d'Auvergne, vers 1207 ou 1209 ; au 13e siècle devient possession des évêques de Clermont Ferrand et le reste jusqu'à la Révolution ; entre temps, sert de résidence aux évêques ainsi que de prison pour les ecclésiastiques et pour les laïcs ; possède deux enceintes : la 1ère est constituée de 16 tours et délimité une basse-cour d'environ un hectare autour de la 2e, qui possède quatre tours, dont un donjon et une tour de guet ; aménagements probables à diverses reprises, à des dates indéterminées ; au 17e siècle, Richelieu ordonne sa destruction mais seuls les créneaux sont dérasés ; en 1716, la 1ère enceinte abrite le logement du capitaine du château, à droite de l'entrée, et les greniers à blé de l'autre côté du logement ; château proprement dit décrit, à la même date, comme presque détruit depuis plus de cinquante ans et entièrement inhabitable : réparations à faire aux planchers, aux boiseries des fenêtres et aux carrelages ; il existe alors une chapelle, peut-être dans la tour nord-est ; des lettres patentes de Louis XV du 29 mars 1732 autorisent l'évêque Massillon à faire démolir le château du fait de son état ; à cette époque, l'enceinte basse abrite toujours les greniers et, situées sur la porte, la maison du concierge et celle des fermiers ; prisons attenantes à la porte de la 2e enceinte, du côté sud ; appartements inhabitables et accès au donjon impossible ; en 1744, démolitions faites : les tours ont été éventrées et les murs les moins résistants abattus ; prisons et quelques dépendances agricoles conservées ; en 1792, château vendu aux enchères : adjudication à un groupement de onze citoyens qui demandent un délai de six ans pour détruire ce signe de la féodalité, en raison de la solidité de la construction, et proposent en attendant d'éventrer simplement les tours ; en mai 1970, vestiges classés monument historique, font l'objet d'une remise en valeur par l'intermédiaire d'une association privée

Description

Matériaux du gros-œuvre

Basalte ; arkose ; moellon

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement ; 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Coupole sans trompe ; voûte en berceau

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre ; escalier en équerre ; en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Murs en moellons de basalte, chaînes et encadrements en moellons d'arkose ; donjon au nord-ouest à 2 étages carrés et 1 étage de soubassement, avec escalier en vis en partie détruit, voûte en berceau sur salle du rez-de-chaussée, coupole sur 2e étage ; tour de guet au sud-ouest avec voûtes en berceau sur salle du rez-de-chaussée et sur escalier en équerre ; coupole sur salle du rez-de-chaussée de la tour sud-est ; voûtes en berceau sur embrasures et passages en général ; types de couvertures d'origine non connus

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1970 : classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1990

Date de rédaction de la notice

1991

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Céroni Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88