Basilique Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Basilique

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Basilique Saint-Martin

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Tours ; rue des Halles

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tours Centre

Canton

Tours-21

Adresse de l'édifice

Halles (rue des)

Références cadastrales

1979 EH 211, 334, 401

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cloître, salle capitulaire, buanderie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 5e siècle (détruit), 3e quart 5e siècle (détruit), 1er quart 11e siècle (détruit), 4e quart 11e siècle, 4e quart 12e siècle, 2e quart 13e siècle, 2e moitié 13e siècle (détruit), 14e siècle, 15e siècle, 1er quart 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1723

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

La basilique construite sur le tombeau de saint Martin pour l'évêque saint Brice vers 437 fut somptueusement reconstruite, selon Saint-Grégoire de tours, par l'évêque Perpet et consacrée en 471 ; elle devint collégiale en 818 ; incendiée en 853, 905 et 994, elle fut totalement reconstruite après 1003 et consacrée en 1014 pour le trésorier Hervé ; selon Charles Lelong, on reconstruisit le chevet et le transept vers 1070, 1080 ; la nef, la façade et les tours du transept sont reconstruit vers 1080, 1100 (seule subsiste la tour Charlemagne) ; la tour de l'horloge fut presque entièrement reconstruite vers 1175, 1180 lors d'une reprise générale de l'édifice : voûtement d'ogives de la nef et du transept, reconstruction des tribunes, reprise des parties basses des bas-côtés ; remaniement de la façade ouest ; au cours du 2e quart du 13e siècle on reconstruisit le choeur ; entre 1340 et 1435 on ajouta 7 chapelles sur le flanc nord, et de 1463 à 1478 deux chapelles sur le flanc sud ; le cloître est reconstruit partiellement de 1509 à 1518 par Bastien François ; l'édifice est ravagé en 1562 par les protestants : la tour Charlemagne doit être en partie reprise ; en 1668, des tirants de fer sont posés, sur des plans de Vauban, pour soulager les voûtes ; en 1723 on construisit la maison du chapitre et la buanderie ; des projets de rénovation, notamment par Bernard Poyet en 1788 n'aboutissent pas, mais des travaux d'urgence sont réalisés dans l'église, devenue paroissiale en 1790 ; en 1795 on construisit le dôme de la tour de l'horloge ; en 1797 l'église est transformée en écurie, ses voûtes s'effondrent en 1797 et en 1798 elle est détruite à l'exception des tours Charlemagne et de l'horloge ; en 1874 Alphonse Baillarge projette une reconstruction in situ, mais c'est le projet de Victor Laloux qui sera réalisé (dossier) ; en 1928, la tour Charlemagne s'effondra, une armature de béton fut coulée pour consolider ce qu'il en restait : ce n'est qu'en 1963 qu'elle fut restaurée et reconstruite par Bernard Vitry

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon sans chaîne en pierre de taille, béton armé

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

5 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, cul-de-four, voûte d'ogives, coupole en pendentifs, voûte en pendentifs

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées, élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Dôme carré, terrasse, toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre, escalier en vis sans jour, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre, escalier en vis sans jour, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre, escalier tournant, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Moellon sans chaîne en pierre de taille pour la partie reconstruite de la tour charlemagne ; dôme carré, voûte d'arêtes et voûte d'ogives, escalier hors-oeuvre en vis et en maçonnerie pour la tour de l'horloge ; terrasse, voûte d'arêtes, cul-de-four, coupole sur pendentifs, voûte d'ogives, escalier dans-oeuvre en vis et en maçonnerie pour la tour charlemagne ; voûte en pendentifs pour la galerie est du cloître ; escalier dans-oeuvre, tournant et en charpente pour la maison du chapitre ; toit à longs pans pour la maison du chapitre et la buanderie

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Daniel dans la fosse aux lions ; animal ; être humain : en buste, tête ; feuillage

Description de l'iconographie

Daniel dans la fossé aux lions pour le chapiteau du rez-de-chaussée de la tour charlemagne, animal, angelot et buste humain pour les culots du 2e étage de la tour charlemagne, tête humaine et feuillage pour chapiteaux et culots

État de conservation (normalisé)

Vestiges, restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH ; 1846 : inscrit MH ; 1858 : classé MH ; 1862 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM37000320, IM37000323, IM37000321, IM37000322

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Voûte

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Réau Marie-Thérèse

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/102
basilique Saint-Martin
basilique Saint-Martin
© Région Centre - Inventaire général
Voir la notice image