POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Abbaye de cisterciens Notre-Dame, Saint-Sébastien

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De cisterciens

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame ; Saint-Sébastien

Destination actuelle de l'édifice

Demeure ; église paroissiale

Titre courant

Abbaye de cisterciens Notre-Dame, Saint-Sébastien

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Longpont ; C.D. 2 ; rue des Tourelles

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villers-Cotterêts

Adresse de l'édifice

C.D. 2 ; Tourelles (rue des)

Références cadastrales

1835 A1 2 A 18, 43, 50, 51 ; 1984 AB 64, 70, 124 A 127, 129, 131, 135 A 140, 181 A 184, 186 A 190, 198 A 201

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Parc ; église ; bâtiment conventuel ; ouvrage d'entrée ; cellier ; cloître

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 13e siècle ; 1ère moitié 17e siècle (détruit) ; 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 16e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Lieu de conservation d'un élément architectural déplacé

Parties déplacées

Description historique

Abbaye de cisterciens fondée en 1132 ; après installation dans des bâtiments provisoires, les moines construisent l'abbaye dans la 1ère moitié du 13e siècle ; les sources informent que l'église Notre-Dame est consacrée le 24 octobre 1227 ; pendant la guerre de 100 ans, l'abbaye subit des dommages qui sont réparés dans la 1ère moitié du 16e siècle, comme en témoigne l'ouvrage d'entrée de l'abbaye ; les destructions dues aux guerres de religion sont réparées au cours de la 1ère moitié du 17e siècle ; en 1724, un incendie détruit une grande partie des constructions ; à la suite de ce sinistre, l'aile sud du cloître est rebâtie, les bâtiments conventuels modifiés reçoivent de nouvelles façades, et un portail monumental est élevé ; à la Révolution, l'abbaye est vendue comme bien national ; l'église et l'aile est des bâtiments (avec la salle capitulaire) servent de carrière de pierres pour les communes avoisinantes ; l'abbé de Maussac, acquéreur des bâtiments, aménagé un e partie du cellier en chapelle ; depuis lors, c'est l'église paroissiale de Longpont, vouée à Saint-Sébastien ; en 1804 et 1831, la famille de Montesquiou achète les bâtiments dont la partie habitable lui sert de demeure ; l'abbaye a bénéficié de restaurations au 19e siècle, puis après les destructions dues à chacune des 2 guerres mondiales

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; brique et pierre ; pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; calcaire en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine ; plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux ; 1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes ; voûte d'ogives ; voûte en arc-de-cloître (à lunettes)

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Terrasse ; toit conique ; toit à deux pans ; toit à longs pans ; croupe ; pignon découvert ; noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre ; escalier tournant à retours avec jour ; en maçonnerie ; suspendu ; escalier hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église Notre-Dame en croix latine à 3 vaisseaux, le cellier (y compris la partie transformée en église paroissiale à 1 vaisseau de plan allongé) , et le chauffoir sont voûtés d'ogives ; l'aile sud du cloître est voûtée d'arêtes ; le bâtiment sud attenant possède une voûte en arc de cloître à lunettes ; les bâtiments de l'abbaye en calcaire, avec toit à croupe, sont desservis par un escalier dans-oeuvre, tournant à retours avec jour ; l'aile sud du cloître est couverte par une terrasse ; l'ouvrage d'entrée en calcaire, brique et pan de bois à l'étage, est couvert d'un toit à pignon découvert ; l'escalier hors-oeuvre en vis et les tourelles sont couverts d'un toit conique en calcaire

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Feuillage ; armoiries

Description de l'iconographie

Sujet : feuillage sculpté, support : chapiteaux des supports de l'église Notre-Dame ; sujet : armes de la ville de Longpont sculptées, support : élévation ouest de l'ouvrage d'entrée ; sujet : grilles de ferronnerie, support : fenêtres et escalier des bâtiments conventuels

Commentaires d'usage régional

Pignon découvert

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1889 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM02001259 ; IM02001246 ; IM02001253 ; IM02001244 ; IM02001260 ; IM02001249 ; IM02001254 ; IM02001258 ; IM02001262 ; IM02001248 ; IM02001247 ; IM02001255 ; IM02001261 ; IM02001263 ; IM02001256 ; IM02001257 ; IM02001250 ; IM02001251 ; IM02001245 ; IM02001252

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Cheminée

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1985

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Riboulleau Christiane

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

AOI ; architecture religieuse

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

1/56