Porte de ville fortifiée dite Porte Royer, puis d'Ardon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Porte de ville

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Porte de ville fortifiée

Appelation d'usage

Porte Royer ; puis d'Ardon

Titre courant

Porte de ville fortifiée dite Porte Royer, puis d'Ardon

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Laon ; rue Porte-d'Ardon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Laon-Centre

Adresse de l'édifice

Porte-d'Ardon (rue)

Références cadastrales

1980 AB 122

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 2e quart 18e siècle (détruit)

Auteur de l'édifice

Hottin Charles (sculpteur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La porte Royer ou royale (porta regalis) tire son nom de la proximité du premier palais royal. Attestée déjà au 10e siècle, elle fut reconstruite sans doute au 13e siècle ; au devant fut construite et sculptée par Charles Hottin en 1741 une porte aux piliers surmontés de lions et d'armes de France, détruite en 1858 lors de la création de la rampe d'Ardon. La restauration du 19e siècle y supprima les nombreuses marques de tailleurs de pierre qu'on pouvait encore y voir.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Porte construite en calcaire, couverte en tuile plate, double composée d'un châtelet associant herse, assommoir et vantaux (détruits) et d'un ouvrage avancé formant barbacane, aujourd'hui détruit.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries ; lion

Description de l'iconographie

Sujet : lion et armoiries aux armes de France, support : piliers encadrant la porte

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1909 : classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

De Massary Xavier, Plouvier Martine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57