Grande tuilerie mécanique Perrusson de Fontafié, actuellement Céramique du Midi Perrusson-Rohmer

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie

Appelation d'usage

Grande tuilerie mécanique Perrusson de Fontafié ; Céramique du Midi Perrusson-Rohmer

Titre courant

Grande tuilerie mécanique Perrusson de Fontafié, actuellement Céramique du Midi Perrusson-Rohmer

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Genouillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Claud

Lieu-dit

Fontafie

Références cadastrales

1957 A 194, 211 A 216

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise ; conciergerie ; logement patronal ; logement de contremaître ; cité ouvrière ; chapelle ; atelier de fabrication ; four industriel ; magasin industriel ; aire des produits manufacturés ; hangar ; cour ; cheminée d'usine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Entreprise familiale, créée à la fin du 19e siècle par Jean-Marie Perrusson. En 1912, l'usine faisait partie du groupement des ventes appelé Comptoir des tuileries et briques des Charentes et de l'Ouest, formé par les trois usines de Roumazières et la tuilerie de La Rochefoucauld. Les treize bâtiments parallèles, à deux étages carrés, formant les ateliers de fabrication, ont été détruits lors d'un incendie, dans les années 1930, et reconstruits par la suite. En 1963, le propriétaire, M. Audouin, forma une société nouvelle de vente avec la tuilerie Louis Rohmer, de Roumazières : la Sodima, puis, en 1968, elle devint, avec la Société céramique du Midi et la tuilerie Louis Rohmer, la nouvelle société C.M.P.R. En 1972, production de 60000 t. Il y avait autrefois quatre fours Hoffmann. Actuellement on y fabrique des tuiles filées avec un four tunnel. Les tuileries de Perrusson suivaient les grèves de Roumazières de 1907, 1908, 1910, 1911, 1914 et 1918. Effectif en 1977 : 200 personnes

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; calcaire ; moellon ; enduit ; tuile en gros oeuvre ; essentage de tôle ; parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; tuile mécanique ; ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique ; achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Bureaux à un étage en moellon ; bâtiment de préparation de l'argile construit en tuile en gros oeuvre et couvert de tuile mécanique ; les nouveaux ateliers de fabrication sont en parpaing avec essentage de tôle et couverts de ciment amiante ; cheminée d'usine en brique ; logement patronal et logement de contremaître en moellon enduit, à un étage, avec toits à longs pans et croupes et couverts de tuile creuse ; cité ouvrière en moellon à logements en rez-de-chaussée

État de conservation (normalisé)

Menacé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1987

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Van Riesen Wulf

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07

1/14