POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; 82 ; Saint-Antonin-Noble-Val ; R. D. 5

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Antonin-Noble-Val

Canton

Saint-Antonin-Noble-Val

Lieu-dit

Audubert

Adresse de l'édifice

R. D. 5

Références cadastrales

1811 J5 948, 949 ; 1996 J5 647

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Fournil ; grange ; étable ; écurie ; toit à porcs ; puits ; chai ; remise agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle ; 2e quart 19e siècle ; 3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 21e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1777 ; 1781 ; 1844 ; 1874

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

Le fief d'Audubert, mentionné dans le terrier de 1688, comprenait six maisons et un four commun. Sur la carte de Cassini, qui date de la seconde moitié du 18e siècle, le hameau est mentionné sous le nom de Gaudubert. De nombreux bâtiments sont également représentés sur le plan cadastral de 1811. Les bâtiments qui constituent la ferme ont été construits à des époques différentes. Les dates 1777 et 1781 sont gravées sur les ouvertures du logis. Le fournil, accolé à l'élévation ouest, date de 1844. La grange-étable, construite en 1874, s'appuie quant à elle sur le pignon est du logis ; elle est désormais réhabilitée et sert de logement.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée ; comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; demi-croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est isolée au lieu-dit Audubert. Elle se compose d'un logis, d'un fournil, d'une grange-étable avec un pigeonnier sous comble, d'un toit à porcs et d'une remise agricole. Le logis, en rez-de-chaussée, conserve deux ouvertures à arc segmentaire. Les logis de proportions modestes sont assez fréquents dans les fermes de la seconde moitié du 18e siècle. Ils abritaient le plus souvent des familles de journaliers. La grange-étable compte de larges ouvertures et des arcs de décharge placés au-dessus des linteaux, sur le mur gouttereau. Un auvent reposant sur des piliers en calcaire protège cette même élévation sud.

Commentaires d'usage régional

Pigeonnier de comble ; grange-étable à ouvertures sur gouttereau

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1981

Date de rédaction de la notice

1989 ; 2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Noé-Dufour Annie ; Aleyrangues Alexia

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47