Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; 82 ; Saint-Antonin-Noble-Val ; 2e maison rue Porte de Rodaneze

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Antonin-Noble-Val

Canton

Saint-Antonin-Noble-Val

Adresse de l'édifice

Porte de Rodanèze (rue)

Références cadastrales

1814 L2 200 ; 1972 AC 765

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle

Description historique

D'après les recherches effectuées par Cécile Rivals, cette maison a pu être identifiée dans plusieurs documents fiscaux. En 1397, elle appartient à Jean Fournier "procurator". En 1459, elle est indivise entre Jean Textoris, marchand et les frères Etienne et Bernard Sauzet marchands. Elle devient la propriété de Noble Anthoine de Lavalette et sa femme Valérie Sauzet avant d'entrer en possession de la famille Canitrot (Durand Canitrot marchand, en 1609, Me Jean Canitrot procureur en 1668 et 1671. Elle est finalement vendue à Noble Barthélémy de Bénaven sieur de la Tour en 1732. La partie la plus ancienne de la maison semble être celle adossée au mur des anciennes fortifications de la ville. Une porte en arc brisé est conservée au rez-de-chaussée, tandis que les trois niveaux supérieurs présentent d'anciennes baies géminées (13e siècle), transformées en croisées. Cette modification provient sans doute de l'adjonction d'un corps en retour sur la rue avec un escalier en vis entre les deux. Le corps en retour présente également des transformations. L'existence d'un niveau supérieur en pan-de-bois sur les élévations sud et ouest du corps de bâtiment, antérieur à la fin du 15e siècle, semble cohérente, à l'image de la parcelle voisine (AC 764).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Au dernier niveau, le comble abrite l'ancien chemin de ronde, s'appuyant contre le rempart (mur est). Une bande de sondage effectuée sur les murs ouest et sud a permis de mettre au jour l'enduit d'origine qui date du 13e siècle. On remarque une différence de couleur et de dureté entre les deux pans de murs, probablement liées à leur exposition. L'appartenance du piédroit de la fenêtre (mur ouest), ancienne baie géminée transformée en croisée, et de l'angle voisin, au même état que l'enduit, est confirmée. L'angle rentrant, à gauche du piédroit, correspond à la structure parcellaire antérieure (voir en partie basse de l'édifice). La largeur du chemin de ronde a été réduite par rapport à son emprise d'origine. Le mur a été monté en premier, les consoles ont ensuite été mises en place ainsi que les dalles calcaires faisant office de sol. La partie haute a enfin été fermée grâce à un pan-de-bois hourdé de tuf. La suppression de l'élargissement du chemin de ronde a conduit dans un second temps au déplacement du pan-de-bois au droit du mur. Le pan-de-bois est constitué de poteaux droits de section carré d'environ 15 centimètres de côté. Les rainures observées dans la sablière basse ont été ajoutées pour faciliter le remontage de la cloison. La dimension des poteaux de bois et leur qualité pourrait être en faveur d'une datation au cours du 13e ou du 14e siècle. La dépose vraisemblable de niveaux supérieurs en pan-de-bois sur les élévations extérieures sud et ouest, rue de la Porte de la Rodanèze, a peut-être conduit à l'émergence de désordre structurel, essentiellement dans l'axe de la chaîne d'angle sud-ouest. Les différents niveaux intérieurs conservent, excepté le comble, des aménagements réalisés pour la plupart à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1981

Date de rédaction de la notice

1989 ; 2008 ; 2016

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Loncan Bernard ; Joy Diane ; Aleyrangues Alexia

Cadre de l'étude

Étude d'inventaire ; inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47