Palais Impérial des Hohenstaufen, et Pfalz ou Burg des Hohenstaufen, puis Collège de Jésuites Saint-Jean-l'Evangéliste, Saint-Sauveur, Saint-Jean-Baptiste, puis caserne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Palais, collège, caserne

Genre du destinataire

Impérial, de clercs réguliers de la compagnie de Jésus

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jean-l'Evangéliste ; Saint-Sauveur ; Saint-Jean-Baptiste

Appelation d'usage

Palais Impérial des Hohenstaufen ; Pfalz ou Burg des Hohenstaufen

Destination actuelle de l'édifice

Maison de retraite

Titre courant

Palais Impérial des Hohenstaufen, et Pfalz ou Burg des Hohenstaufen, puis Collège de Jésuites Saint-Jean-l'Evangéliste, Saint-Sauveur, Saint-Jean-Baptiste, puis caserne

Localisation

Localisation

Alsace ; Bas-Rhin (67) ; Haguenau ; 1 rue du Château

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haguenau

Adresse de l'édifice

Château (rue du) 1

Références cadastrales

1912 AC 14

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Édifice logistique, magasin de fourrage, poudrière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 12e siècle, 3e quart 12e siècle, 2e quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Lieu de conservation d'un élément architectural déplacé

Parties déplacées à : 67, Fort-Louis, Haguenau

Description historique

Le château fort, puis le palais dit aussi Pfalz ou Burg, fut fondé par Frédéric II, duc de Souabe et d'Alsace entre 1115 et 1130 environ sur une île de la Moder. Il devint l'une des résidences préférées des Hohenstaufen. L'empereur Frédéric 1er fit construire la chapelle palatine vers 1170. Elle avait trois niveaux et une tour-choeur octogonale. Au 14e siècle, le palais passa sous la responsabilité des baillis, l'enceinte du palais était entourée d'eau et fortifiée, à l'intérieur se situaient les curies des ministériaux avec maisons, dépendances, cours et jardins, à l'extérieur se trouvaient les greniers a blé, les écuries, la métairie, les moulins, jardins et viviers de la cour impériale. Palais et chapelle furent rasés en 1688 et leurs pierres furent utilisées dans la construction des fortifications du Fort-Louis, certaines pierres sculptées furent récupérées et sont exposées au musée historique. A l'emplacement du palais, les jésuites construisirent leur collège composé de trois ailes en fer à cheval. Dans l'une se trouvait leur église à l'emplacement de la chapelle palatine, dans les 2 autres les salles du collège et le corps de logis, la première pierre fut posée en 1730 ; une deuxième école réservée aux classes latines fut construite en face du collège en 1742, dans la basse cour se situaient les dépendances et à l'ouest du collège, dans le reste de l'île, se trouvaient une terrasse, un jardin potager et un verger, le collège ferma ses portes en 1765 (dissolution de la société de Jésus en Alsace) ; à partir de 1772 projets d'aménagements du collège en caserne de cavalerie ; en 1775 le rez-de-chaussée était occupé par des écuries et un deuxième étage fut aménagé dans le bâtiment ; l'école latine fut transfomée en pavillon d'officiers, il sera détruit en 1838 ; de nouvelles écuries et un manège furent construits dans la partie ouest de l'île, ils seront complétés par d'autres écuries en 1846 ; au nord de l'île se trouvaient l'infirmerie des chevaux, l'étendage ou sécherie, les magasins à poudre, à bois de chauffage, paille, à fourrage, à vivres, la manutention des vivres, le pavillon ou bureau du génie et le magasin du génie ; ces bâtiments dataient du 18e siècle et du début du 19e siècle ; ils sont tous détruits ; en 1847 fut construit un grand manège ; et en 1874 un nouveau manège et des écuries réservés aux officiers ; en 1912 l'ancien collège fut surhaussé d'un 3e étage et d'un étage attique supprimant l'ancien toit à la Mansart ; en 1951 la ville racheta le bâtiment désaffecté de l'ancien collège et le transforma en maison de retraite, l'étage attique de 1912, le fronton et le portail qui subsistaient du collège, furent supprimés

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, grès, pierre avec brique en remplissage

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Typologie de plan

Plan régulier

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier tournant

État de conservation (normalisé)

Détruit, vestiges, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1983

Date de rédaction de la notice

1988

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Speer Olivia, Parent Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31