Tréfilerie de Sainte-Colombe, puis S.A. le Domaine du Tremblay, puis fromagerie et laiterie industrielle dite Société Laitière et Fromagère de Sainte-Gauburge, puis S.A. la Normandie Centrale, puis Société Coopérative Agricole Groupement Laitier du Perche

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tréfilerie, fromagerie industrielle, laiterie industrielle

Appelation d'usage

Tréfilerie de Sainte-Colombe ; S.A. Le Domaine du Tremblay ; Société Laitière et Fromagère de Sainte-Gauburge ; S.A. la Normandie Centrale ; Société Coopérative Agricole Groupement Laitier du Perche

Destination actuelle de l'édifice

Entrepôt commercial

Titre courant

Tréfilerie de Sainte-Colombe, puis S.A. le Domaine du Tremblay, puis fromagerie et laiterie industrielle dite Société Laitière et Fromagère de Sainte-Gauburge, puis S.A. la Normandie Centrale, puis Société Coopérative Agricole Groupement Laitier du Perche

Localisation

Localisation

Basse-Normandie 61 Echauffour

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Orne

Canton

Le Merlerault

Lieu-dit

La Farcière

Références cadastrales

1825 F 231, 1986 AY 56, 110

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Risle (la)

Partie constituante non étudiée

Canal, bassin de retenue, bâtiment d'eau, transformateur (abri), atelier de fabrication, pièce de séchage, bureau d'entreprise, logement d'ouvriers, logement de contremaître, remise, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1824

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Tréfilerie installée en 1824 par Jacques François Fleury à l'emplacement d'un moulin à farine pour la production de cardes ; réglementée par ordonnance royale du 6 janvier 1826 ; roue verticale remplacée par une turbine Neptune de 12 chevaux en 1907 ; bâtiments acquis vers 1904 par la S.A. le Domaine du Tremblay pour les besoins d'une laiterie fromagerie ; construction d'un bureau vers 1913 par Antoine Alba ; création d'un bâtiment de salaison, d'un séchoir à fromage et d'une étable à chevaux vers 1915 ; cessation d'activité après 1970. Tréfilerie consommant en 1841 80 à 100000 kg de fil de fer tréfilé et produisant 90000 kg de fil à carder ; 274 bobines en 1870 ; 138 bobines en 1880 ; deux machines à vapeur attestées en 1919. 27 ouvriers en 1841 ; environ 20 ouvriers en 1919

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, bois, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, toit à longs pans brisés, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, énergie thermique, énergie électrique, turbine hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

Bâtiment d'eau en brique, à toit à croupe en ardoise ; pièce de séchage et atelier de fabrication à 1 étage de carré surmonté d'un étage de comble, en brique, à toit à longs pans brisés et à croupe en ardoise ; logement de contremaître à 1 étage carré, enduit, à toit à croupe en ardoise ; bureau et remise en brique et bois, à toit à longs pans en ardoise ; logement d'ouvriers à 1 étage carré surmonté d'un étage de comble, en brique et enduit partiel, à toit à longs pans en ardoise

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1982

Date de rédaction de la notice

1986

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lecherbonnier Yannick

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

1/6
tréfilerie de Sainte-Colombe puis S.A. le Domaine de Tremblay, puis fromagerie industrielle, laiterie industrielle dite Société laitière et fromagère de Sainte-Gauburge, puis S.A. la Normandie Centrale, puis Société Coopérative Agricole Groupement laitier du Perche
tréfilerie de Sainte-Colombe puis S.A. le Domaine de Tremblay, puis fromagerie industrielle, laiterie industrielle dite Société laitière et fromagère de Sainte-Gauburge, puis S.A. la Normandie Centrale, puis Société Coopérative Agricole Groupement laitier du Perche
© Région Basse-Normandie - Inventaire général
Voir la notice image