Usine métallurgique (haut fourneau, aciérie, forge, laminoir) dite Grosse forge de Wendel et Cie, puis Wendel Sidélor, puis Sacilor, actuellement haut fourneau Lorfonte et laminoir Unimétal

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine métallurgique

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Haut fourneau ; aciérie ; forge ; laminoir

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-de-Franchepré

Appelation d'usage

Grosse forge de Wendel et Cie, puis Wendel Sidélor, puis Sacilor ; haut fourneau Lorfonte et laminoir Unimétal

Titre courant

Usine métallurgique (haut fourneau, aciérie, forge, laminoir) dite Grosse forge de Wendel et Cie, puis Wendel Sidélor, puis Sacilor, actuellement haut fourneau Lorfonte et laminoir Unimétal

Localisation

Localisation

Lorraine ; Moselle (57) ; Moyeuvre-Grande

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Moyeuvre-Grande

Lieu-dit

Franchepré

Références cadastrales

1984 15 5, 10, 13 A 16

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

L'Orne (affluent de la Moselle)

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise, bureau d'études, salle des machines, station de pompage, atelier de fabrication, four industriel, tour de réfrigération, entrepôt industriel, magasin industriel, aire des produits manufacturés, atelier de réparation, conciergerie, logement de contremaître, logement patronal, logement d'ouvriers, cité ouvrière, bains douches, cantine, école primaire, chapelle, salle de spectacle, stationnement, voie ferrée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1874, 1880, 1882, 1897, 1905, 1907, 1910, 1911, 1912, 1928, 1955

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Jasson Albert (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

En 1874 (datation par travaux historiques) , la société de Wendel fait construire sur le territoire de Joeuf (Meurthe-et-Moselle) 2 cités ouvrières dites cités haute et basse pour loger les ouvriers français de l'usine de Moyeuvre. En 1875, projet d'une usine métallurgique à Joeuf, la construction débute en 1880 (datation par source). Comprenait : hauts fourneaux, aciéries, forges, laminoirs. Bâtiment du train à fil datant de 1955 (datation par travaux historiques) , 2 hauts fourneaux construits en 1961 et 1964 (datations par source). Fermeture totale du site envisagée en 1989. 2 logements patronaux : château de Brouchetière construit en 1897 (datation par source) par Albert Jasson architecte à Nancy, château de Wendel en 1907 (date portée). Bureau et bureau d'études datant de 1910, conciergerie de 1912, ancienne halle des laminoirs de 1880 et début 1er quart 20e siècle (datations par source). Cité ouvrière dite de Génibois construite à partir de 1880, 2 écoles, 1 cantine associée à un logement d'ouvriers en 1882 (datés par source). Eglise dite chapelle Notre-Dame-de-Franchepré construite en 1911 (date portée) , logements de contremaîtres de 1880 et 1er quart 20e siècle (datés par source). Cité haute reconstruite en partie en 1905 (date portée). Salle de fêtes édifiée en 1928 (datation par travaux historiques). Première usine en France a fabriquer des rails de chemin de fer en acier. 1920 ouvriers en 1907, 2569 en 1955, 650 en 1969. Existence d'un fonds d'archives privées

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique silico-calcaire, parpaing de béton, pierre artificielle, brique, métal, matériau synthétique en gros oeuvre, béton armé, moellon sans chaîne en pierre de taille, moellon, pan de fer, enduit, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, métal en couverture, ciment amiante en couverture, zinc en couverture, ardoise, verre en couverture, béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, demi-croupe, appentis, lanterneau, toit bombé, flèche polygonale

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, énergie électrique

Commentaire descriptif de l'édifice

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire, voie particulière ; 3 bureaux, bureau d'études : brique silico-calcaire, brique, moellon sans chaîne en pierre de taille, parpaing de béton, métal, enduit partiel, toit à longs pans, croupe, tuile mécanique, ciment amiante, métal ; 2 salles des machines : pan de fer, lanterneau en zinc ; 4 ateliers de fabrication : matériau synthétique en gros oeuvre ; 2 fours industriels et 3 tours de réfrigération : béton armé ; 4 entrepôts industriels : toit en métal ; magasin industriel : croupe ; conciergerie, bains douches : verre ; 5 logements de contremaîtres : demi-croupe ; 2 logements patronaux : moellon, pierre artificielle, ardoise ; logements d'ouvriers, cantine et 4 cités ouvrières : tuile mécanique ; 4 écoles primaires : ciment amiante ; chapelle : flèche polygonale ; salle des fêtes : toit bombé en béton

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, menacé

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Conciergerie ; logement patronal ; machine de production

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Thiébaut Pascal

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel ; arrdt_briey

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63