Château fort Saint-Nicolas, de la-Sainte-Trinité dit Château du Haut Barr

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Nicolas ; de la Sainte-Trinité

Appelation d'usage

Château du Haut Barr

Titre courant

Château fort Saint-Nicolas, de la-Sainte-Trinité dit Château du Haut Barr

Localisation

Localisation

Alsace ; Bas-Rhin (67) ; Saverne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saverne

Lieu-dit

Le Haut Barr

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chapelle, cour, puits, cellier, donjon, maison, hôtel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 14e siècle, 1er quart 16e siècle, 2e quart 16e siècle, 4e quart 16e siècle, 1er quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle, milieu 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1527, 1583, 1787, 1880, 1901

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Winkler Charles (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Existence dès le début 12e siècle ; agrandissement vers 1168 : donjon mur bouclier ; chapelle entre 1170 et 1180 : nef et base du choeur ; au 14e siècle : cour subdivisée, chapelle englobée avec un choeur gothique, tour du puits, porte nord, courtine ouest ; voûte de la chapelle supprimée avant la Renaissance et remplacée par un plafond ; bastillon ouest début 16e siècle ; cave de la cour nord en 1527, date portée ; tour ronde de l'avant cour entre 1544 et 1551 ; travaux entre 1582 et 1591 dus aux nouvelles exigences de la défense ; grand bastion nord vers 1582 ; portail en 1583 ; appartements entre 1583 et 1586 ; château démantelé en 1649 ; la chapelle échappe au démantèlement, elle est restaurée en 1668, 1758, 1825 ; entre 1701 et 1706, construction de casernes, du bastion polygonal sud à la place de la tour ronde du 16e siècle, nouvelle barbacane ; en 1787 installation d'une station du télégraphe aérien déplacé après 1806 ; esplanade aménagée après 1801 ; casernes démolies en 1845 ; maison construite après 1845 ; et incendiée en 1918 ; rénovation de la chapelle en 1880 par Winkler avec modification du choeur ; construction en 1901 d'un hôtel restaurant

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, moellon, bois, pan de bois, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau, voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, pignon découvert, demi-croupe, flèche carrée, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis avec jour

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Sujet : armes de Jean de Lichtenberg, armes de Jean de Manderscheid

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1874 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM67004473

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1966

Date de rédaction de la notice

1987

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

AOI ; architecture militaire

Adresse du dossier Inventaire

Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31

1/8
Château de Hohbarr (ruines)
Château de Hohbarr (ruines)
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image