Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre ; Saint-Paul

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Doubs (25) ; Scey-Maisières

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ornans

Lieu-dit

Scey-en-Varais

Références cadastrales

1813 C 169, 170, 1980 AC 89

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle (détruit), 17e siècle, 2e quart 18e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1725, 1736, 1742, 1743, 1769

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'église paroissiale Saint-Pierre Saint-Paul a été construite au 17e siècle à l'emplacement de la chapelle du prieuré rural Saint-Pierre fondé en 1083 par l'abbé Bernard, bénédictin de l'abbaye de Baume-les-Messieurs, grâce aux largesses du chanoine Humbert, fils de Guy, prince de Scey. Un pan de mur et un contrefort intérieur ont été englobés dans le mur du choeur actuel. Le prieuré est ruiné au 15e siècle en même temps que le château fort situé sur la commune de Chassagne-Saint-Denis (étudié) et le village de Scey-en-Varais connu à l'époque sous le nom de Scey-la-Ville. L'église Saint-Pierre Saint-Paul est agrandie au cours du 18e siècle comme en témoignent les dates relevées sur l'édifice : 1725 sur le portail de la tour clocher, 1736 sur le portail conduisant à la nef, 1742 sur le premier contrefort nord, 1743 sur le deuxième doubleau de la nef. L'ensemble de l'édifice a été restauré en 1973.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate, pierre en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit en pavillon, appentis massé brisé, toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Symbole

Description de l'iconographie

Sur une pierre d'angle de la tour clocher figure un personnage debout tenant dans sa main gauche un objet non identifié. Il s'agit peut-être d'une signature d'un artisan. Par ailleurs, des lettres et des chiffres, sans doute des marques de pose, sont visibles sur le contrefort nord (B, C, A, D, J, MQ, S, 8) et sur le contrefort sud (C, F, 11, 0, 8).

Protection

Référence aux objets conservés

IM25001258, IM25001263, IM25001271, IM25001259, IM25001262, IM25001270, IM25001256, IM25001261, IM25001254, IM25001260, IM25001269, IM25001267, IM25001268, IM25001272, IM25001164, IM25001264, IM25001253, IM25001265, IM25001163, IM25001255, IM25001266, IM25001257, IM25001034

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1976

Date de rédaction de la notice

1987

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Poinsot Gilbert

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul
église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP, 1976
Voir la notice image