Couvent de minimes, puis de visitandines

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De minimes, de visitandines

Titre courant

Couvent de minimes, puis de visitandines

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Doubs (25) ; Ornans ; 7 rue Edouard Bastide

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ornans

Adresse de l'édifice

Edouard Bastide (rue) 7

Références cadastrales

1813 668 à 702, 1975 AI 29, 52

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Enclos, cimetière, cour, cloître, jardin, chapelle, hôtellerie, rucher, bûcher, fontaine

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 17e siècle, 2e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1611, 1740, 1741, 1840, 1854

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1606, les minimes s'installent à Ornans sur l'initiative de Laurence-Françoise Orsans, veuve de Jean de Grospain, seigneur de Belmont et de Bremondans, et commencent la construction de leur chapelle. En 1611, celle-ci est agrandie. Le couvent est modifié dans la seconde moitié du 18e siècle (la date 1740 figure au-dessus de la porte du parloir, celle de 1741 est au-dessus de la porte menant à la galerie du 1er étage). Vendu à la Révolution, l'ensemble des bâtiments est acheté par l'abbé Girod en 1839 pour y installer une maison d'éducation confiée aux visitandines. En 1854, des travaux sont entrepris. De la chapelle primitive il ne reste que le portail et la tour clocher. L'aile du couvent, parallèle à la rue Edouard Bastide, est surélevée d'un étage, afin d'y accueillir les pensionnaires. Dans la seconde moitié du 19e siècle, deux chapelles sont construites dans le jardin (la chapelle adossée au mur nord a été construite en 1870). Les galeries du cloître ont été fermées en 1936. Le couvent a fermé ses portes en 1979 et a été acheté par la mairie pour y installer la gendarmerie et des services administratifs.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile plate, zinc en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, croupe, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre, escalier droit, escalier tournant à retours

Commentaire descriptif de l'édifice

Le mur d'enclos enserre l'ensemble du couvent d'une superficie d'environ de 2ha. Le couvent est entièrement construit en moellon et enduit et toits en tuiles plates, se compose d'une chapelle flanquée à l'est d'un cloître de plan carré dont le rez-de-chaussée est voûté d'arêtes. La chapelle, sans transept, a quatre travées voûtées d'ogives à clefs pendantes. Elle est précédée d'une tour clocher dont le rez-de-chaussée est couvert d'ogives, le premier étage est voûté d'arêtes. Le choeur comporte deux baies une, à l'ouest, ouvre sur le choeur des religieuses, la seconde au premier étage, donne sur l'infirmerie. Le choeur des religieuses est couvert d'un toit a deux versants en tuiles mécaniques. Une galerie extérieure, dont le toit en appentis est couvert de zinc, permet aux religieuses de rejoindre le cloître. Le toit de la fontaine, à deux versants et deux croupes, a été démoli vers 1966. L'ancienne hôtellerie, devenue une remise, possède un toit, à deux versants et deux croupes, couvert de tuiles plates.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1981/03/02 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

La chapelle en totalité, les galeries du cloître et l'escalier situé au nord-est du cloître (cad.1975 AI 29, 52) ont été inscrits le 2 mars 1981.

Référence aux objets conservés

IM25001226, IM25001232, IM25001228, IM25001235, IM25001236, IM25001225, IM25001237, IM25001230, IM25001229, IM25001234, IM25001217, IM25001223, IM25001218, IM25001220, IM25001221, IM25001222, IM25001227, IM25001231, IM25001233, IM25001224, IM25001147, IM25001219

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Cet ensemble conventuel, en bon état, qui a fortement marqué l'histoire religieuse d'Ornans, présente un bel escalier en pierre menant aux cellules des soeurs et un cloître du 17e siècle. La chapelle, élevée en 1611 et réaménagée à partir de 1854, possède un beau portail contemporain des minimes.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1976

Date de rédaction de la notice

1986

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

AOI ; architecture religieuse