Tuilerie des Combes de Punay

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie

Titre courant

Tuilerie des Combes de Punay

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Doubs (25) ; Malbrans

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ornans

Lieu-dit

Les Combes de Punay

Références cadastrales

1971 ZI 41

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour, logement, kiosque, four à chaux, salle des machines, cheminée d'usine, pièce de stockage du combustible, atelier de fabrication, pièce de séchage, carrière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La tuilerie a été construite en 1839 à l'initiative de Charles Guyot de Vercia. Le premier hangar élevé abritait une tuilerie artisanale où toute la fabrication était assurée à la main. En 1845 est édifié le bâtiment abritant la machine à vapeur, le second hangar et les fours sont achevés en 1864. En 1884, Firmin Mourot, marchand de bois à Villers-sous-Montrond, achète la tuilerie et la complète par une scierie. La fabrication des tuiles s'arrête en 1940. La scierie ferme ses portes en 1965.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit, brique, pan de bois, torchis

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, croupe, demi-croupe, toit en pavillon, pignon couvert, noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

La tuilerie est située dans une combe au bord de la R.D. 67 de Saint-Dizier à Lausanne. Elle est composée de deux bâtiments rectangulaires reliés par un bâtiment perpendiculaire abritant deux fours à chaux, d'un logement, d'une salle de machines. Le logis, en moellons et enduit, est constitué d'un étage carré, à élévations à travées, d'un toit à deux longs pans et demi-croupe couvert de tuiles mécaniques. Un kiosque couvert d'un toit à pavillon est situé sur la face sud-ouest. Les bâtiments de la tuilerie comprennent un entrepôt en torchis où était stocké le bois pour la cuisson, couvert d'un toit à longs pans à croupe et à tuiles plates, un atelier de fabrication où étaient façonnées et séchées les tuile, et un bâtiment (dont le toit a disparu) abritant les fours à chaux. L'atelier de fabrication à pan de bois est couvert d'un toit à longs pans et croupe. La salle des machines, où était installée la machine à vapeur, possède un toit à deux longs pans et pignon couvert. La grande cheminée en briques est de plan carré.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/07/31 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ensemble des bâtiments ainsi que le matériel subsistant de l'ancienne tuilerie des Combes de Punay (cad.1971 ZI 41) : inscription par arrêté du 31 juillet 1979.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Par ses volumes et la mise en oeuvre des matériaux traditionnels, la tuilerie des Combes de Punay est un bel exemple d'édifice pré-industriel parmi ceux que comptent la région.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1976

Date de rédaction de la notice

1981

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Poinsot Gilbert

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel