Chapelle Saint-Albaud (Berné)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint Albaud ; saint Talbot

Titre courant

Chapelle Saint-Albaud (Berné)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Berné

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Faouët (Le)

Canton

Faouët (Le)

Lieu-dit

Saint-Albaud

Références cadastrales

1826 D2 994

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 15e siècle,

Siècle de campagne secondaire de consctruction

16e siècle, 17e siècle, 1ère moitié 15e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Malestroit, famille de (commanditaire)

Description historique

Chapelle Saint-Talbot ou Saint-Albaud construite au 4e quart 16e siècle pour les Malestroit. Flèche du clocher détruite au 18e siècle.(1967)La chapelle saint Albaud, dont la dédicace pourrait être plutôt saint Herbot selon certains auteurs, semble plutôt construite à la fin du 15e siècle d'après les éléments architecturaux conservés, telles les colonnes avec bancs circulaires de la croisée du transept, ainsi que les fenêtres est du chœur et des bras de transept, mais la porte de la première moitié du 15e siècle insérée dans le mur ouest du bras sud (porte d’entrée dune chapelle seigneuriale), indique la probabilité d’un édifice antérieur dont on ne connaît rien. La porte ouest est refaite au 16e siècle et surmontée d'une baie en plein cintre ouverte au 17e siècle.Les seigneurs de Pont-Callec se déclarent en 1680 seigneurs fondateurs de l’édifice, ce que confirment les armes des Malestroit, seigneurs de Pont Callec entre la fin du 14e siècle et le début du 17e siècle, seules armes subsistantes portées sur le clocher ; les autres blasons (chevet, clocher) ont été martelés, voire ôtés sur le chevet suite à la conspiration de CPont Callec, mouvement antifiscal contre la Régence,dans laquelle fut impliquée le marquis de Pont Callec. La partie supérieure de la flèche du clocher qui avait été coupée en représailles pour les mêmes raisons, les pinacles de la façade ouest, ont été restitués entre 1967 et 2000. Une tribune datée de 1665 encore vue par Thomas-Lacroix dans les années 1950-1960 comportait en outre les armes des Rohan et peut-être de Lannion et la Sauldraye. Elle pourrait avoir disparue lors d’importants travaux de restauration attestés en 1952, qui explique la différence de mise en œuvre des murs nord de la nef et de l’aile nord. De même, on remarque les reprises dans le mur sud de la nef, dans les murs sud et est du chœur, dans le contrefort sud-ouest de la façade ouest, qui pourraient témoigner d’un remontage. Les remplages sont en partie refaits à cette époque, mais aussi après 1969 pour le chœur. (C. Toscer)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Chapelle construite en pierre de taille, à l'exception du mur nord de la nef et des murs est et ouest du bras nord, en moellon. Des contreforts d'angle épaulent le bras sud et l'élévation ouest. A l'angle du bras nord et de la nef, traces d'arrachement d'une construction en appentis, peut-être une sacristie ( ?), à laquelle on accédait par une porte rectangulaire bouchée dans le mur ouest du bras nord. Plan en croix latine avec nef à vaisseau unique. La croisée est formée de colonnes engagées dont le chapiteau sur lequel ne repose aucun départ d'arc, est sculpté de visages, d'un bélier, d'une tête animale, de chiens tenant un os. La base des colonnes est ornée d'un banc qui se prolonge dans la nef et les bras de transept.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries, chien, boeuf, tête humaine, bélier ;

Description de l'iconographie

Armes des Malestroit portée en deux endroits sur le clocher, à l'angle sud-est et sur la traverse sud. Les chapiteaux des colonnes du transept sont ornées de chiens tenant un os, d'une tête de bélier avec cornes, d'une tête d'homme, d'un bœuf aux cornes très apparentes.

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1986

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moirez Denise, Veillard Jean-Yves, Boissé Pierre, Boissé Claudie, Cadiou Jacqueline, Tanguy-Schröer Judith, Toscer Catherine

Cadre de l'étude

Étude d'inventaire (canton du Faouët), étude d'inventaire (Vallée du Scorff)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Chapelle Saint-Albaud (Berné)
Chapelle Saint-Albaud (Berné)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image