Chapelle Sainte-Christine (Locmalo)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Christine

Titre courant

Chapelle Sainte-Christine (Locmalo)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Locmalo

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Guémené-sur-Scorff

Canton

Guémené-sur-Scorff

Lieu-dit

Sainte-Christine

Références cadastrales

?

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Fontaine de dévotion

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 15e siècle (détruit), 2e quart 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1527

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Chapelle construite après 1527, détruite en 1911 ; après cette date construction in situ d'un oratoire remployant des éléments d'architecture de l'édifice détruit ; la fontaine subsiste. (J. P. Ducouret)En 1418, Charles de Rohan , seigneur de Guémené fonde une chapellenie en son manoir de Sainte-Christine. La chapelle aurait été construite (ou plutôt reconstruite) à l'initiative de Marie de Rohan, épouse de Louis IV de Rohan, qui habitait le manoir de Sainte-Christine durant la grande campagne de travaux entrepris au château de Guémené, et qui meurt en 1527. La chapelle est en mauvais état dès la fin du 17e siècle, presque en ruines après la Révolution. Un projet de reconstruction en 1830 n'aboutit pas et un contrefort est même utilisé pour des travaux à l’église de Guémené. Sur le plan cadastral de 1842, elle est figurée en ruine. Des travaux ont lieu en 1898 : il est probable que sa longueur est alors fortement diminuée, en comparant les dimensions du plan cadastral de 1841 et la photo faite vers 1960 ; la façade ouest aurait été remontée. L’allégation comme quoi sa destruction daterait de 1911 est fausse, car elle n'est détruite qu'en 1966 : les pierres sont données à l'abbé Bertho pour construire la chapelle de la communauté de Pont-Calleck et certains des éléments les plus significatifs de la façade ouest sont remontés en un mur pignon. (C. Toscer)La fontaine date du 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Chapelle construite en pierre de taille à vaisseau unique cantonné de contreforts d’angle. La façade ouest s'ouvrait d'une porte en arc brisé soulignée de pilastres à décor losangé surmontée d'un entablement courant sur toute la façade ; cet entablement supporte une niche à fronton triangulaire dans lequel est logé un blason carré. L'élévation sud montre une unique fenêtre en plein cintre moulurée.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1967

Date de rédaction de la notice

1986 ; 2015

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ducouret Jean-Pierre, Toscer Catherine

Cadre de l'étude

Étude d'inventaire (Guémené-sur-Scorff), inventaire topographique (Vallée du Scorff)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Chapelle Sainte-Christine (Locmalo)
Chapelle Sainte-Christine (Locmalo)
(c) Région Bretagne
Voir la notice image