Eglise paroissiale Saint-Malo (Locmalo)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Malo

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Malo (Locmalo)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Locmalo

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Guémené-sur-Scorff

Canton

Guémené-sur-Scorff

Références cadastrales

1940A3 418, 419

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Enclos, calvaire, fontaine de dévotion

Nom de l'édifice

Bourg de Locmalo

Références de l'édifice de conservation

IA56008418

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 16e siècle, 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 19e siècle

Description historique

"Reconstruction de l'édifice (1er quart 15e siècle) dont il reste une porte (fonts baptismaux) et une fenêtre (nord nef) ; nouvelle reconstruction au 16e siècle ; bras nord transept vers 1577 ; bras sud transept vers 1611 ; élévation occidentale fin 16e ou début 17e siècle ; sablières 1ère moitié 17e siècle ; travaux importants au cours du 18e siècle, dont la sacristie et les arcades des chapelles latérales. (J.-P. Ducouret)L'église aurait été reconstruite après 1411, date à laquelle elle est déclarée en ruines. De cette première campagne du début du 15e siècle ne subsiste que la porte de la chapelle des fonts (au sud), le mur nord de la nef dont le dessin de la fenêtre témoigne, ainsi que les sablières de ce mur nord dont l'une porte un blason ornée d'une croix, vraisemblablement les armoiries de l'ordre de l'hôpital, rappel de la charte de 1181 qui signalait « hospitale de loco Sancti Maclovii ».En 1577, un acte de Louis de Rohan seigneur de Guémené qualifie de "chapelle neuve", la chapelle nord de l'église et alloue à la famille de Cadillac, seigneur de Menauray, les droits honorifiques de cette chapelle (bancs à accoudoirs, droit d'enfeus, et apposition de leur blason dans la dite chapelle sous celles des Rohan) : la chapelle peut être datée d'après ses caractères stylistiques de la 1ère moitié du 16e siècle. Le décor de la porte de la tour, de type seconde Renaissance, propose pour la construction de la tour ouest la période de la fin du 16e siècle : la cloche datée 1571 semble confirmer cette hypothèse.Une grande campagne de construction intervient au cours du 17e siècle : le chœur est rallongé d'une travée (les sablières s'arrêtent au niveau de l'ancien chœur) et prolongé de la sacristie à étage, la chapelle sud dite des Princes est entièrement reconstruite lors de la même campagne ; les grandes arcades du chœur sont reprises en sous-œuvre et probablement simplifiées. Les fenêtres nord de la chapelle nord semblent également refaites à cette date.Vers 1900, la charpente ancienne est recouverte d'un lambris plâtré. (C. Toscer)"

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Lambris de couvrement

Typologie de couverture

Flèche en maçonnerie, toit à longs pans, croupe, noue, pignon découvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est construite en pierre de taille à l'exception de la chapelle nord et du mur nord de la nef, en moellon de granite.Terminée par une tour massive de type morbihannais au portail à décor de la seconde Renaissance, accostée d'une tour d’escalier en hors-œuvre au sud, la nef étroite est bordée de deux chapelles à toiture indépendante parallèle à celle de la nef. La chapelle sud est plus longue d'une travée. Elles sont séparées du vaisseau central par de grandes arcades en plein cintre sans moulures d'angle.Les sablières et entraits à engoulants de la nef et de la chapelle nord, conservés malgré l'ajout d’une voûte plâtrée et le rallongement du chœur, sont sculptés de deux manières qui témoignent de leur datation : à motifs indépendants dans la nef (tête et blasons), ou des scènes dans la chapelle nord.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries ; scène profane ; ornement animal

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Inscription au titre des monuments historiques de l'église en totalité, avec le sol d'assiette de son placître.

Référence aux objets conservés

IM56002296

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1967

Date de rédaction de la notice

1986 ; 2015

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pavis-Hermon, Ducouret Jean-Pierre, Toscer Catherine, Tanguy-Schröer Judith

Cadre de l'étude

Étude d'inventaire (Guémené-sur-Scorff), inventaire topographique (Vallée du Scorff)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Eglise paroissiale Saint-Malo (Locmalo)
Eglise paroissiale Saint-Malo (Locmalo)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image