Eglise paroissiale Saint-Pierre (Mordelles)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Pierre (Mordelles)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Mordelles ; Saint-Pierre (Place) 9

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rennes Métropole

Adresse de l'édifice

Saint-Pierre (Place) 9

Références cadastrales

1983 AB 62

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques, attribution par travaux historiques, attribution par travaux historiques

Description historique

L'ancienne église en forme de croix possédait une abside romane et quelques fenêtres du 15e siècle. Son clocher était surmonté d'un toit pyramidal à 4 faces. Elle comportait plusieurs chapelles dont l'une était aux seigneurs de la Haichois. L'église actuelle a été construite à coté de l'ancienne, de 1856 à 1861 sur les plans de Jacques Mellet, par Lebreton entrepreneur. Le clocher a été édifié de 1878 à 1881 par Henri et Jules Mellet.(I. Barbebor ; V. Orain)A l'endroit de l'actuelle place Saint-Pierre se trouvait l'ancienne église Saint-Pierre-es-Liens dont le tracé est visible sur le cadastre de 1829. Dès la fin du 18e siècle et malgré la construction d'une tribune et d'une chapelle en 1817 et 1819, elle devient trop petite pour accueillir l'ensemble des fidèles lors des cérémonies. En 1844, le projet est lancé par le conseil de la fabrique de Mordelles de construire une nouvelle église. Mais il faut attendre une douzaine d'années, faites de nombreux débats, de campagnes de quête et de montages financiers pour que les travaux ne démarrent réellement. C'est l'architecte rennais Jacques Mellet, proche de la famille de Farcy, et notamment de Paul de Farcy qui fut maire de Mordelles de 1874 à 1919, et dont le blason est gravé sur le retable de la Vierge à l'intérieur de l'église paroissiale. En 1861, la nouvelle église est inaugurée mais pas encore complètement achevée en raison de plusieurs problèmes de financement. Les travaux ne reprennent qu'en 1977 grâce à une subvention de l’État, et c'est Henri Mellet qui conduit les travaux après la mort de son père. En 1882, le cocher et la flèche sont enfin édifiés. (J. Huon ; A. Tissier ; L. Hamrani)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, schiste, pierre de taille, moellon, appareil mixte

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, en brique

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Flèche en maçonnerie, toit à longs pans, noue, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est implantée au bord d'un plateau dominant la vallée du Meu, sur un terrain en pente douce. D'inspiration néogothique, elle présente un plan en croix latine avec un chevet à pans coupés. Les murs de la nef et du chœur sont maçonnés en moellon de schiste avec des contreforts en pierre de taille de granite. Le clocher-porche, construit plus tardivement, se distingue nettement de l'ensemble par l'utilisation de pierres de taille de calcaire. Le porche principal est encadré de deux portails. A l'intérieur de l'église, la nef principale est rythmée par quatre travées et doublée sur sa longueur par deux vaisseaux latéraux. Les murs et les voûtes d'ogives en brique sont recouverts d'un badigeon de couleur crème imitant un appareillage en pierre de taille. L'ensemble des vitraux sont réalisés par le maître verrier nantais René Echappé, mêlant à la fois motifs géométriques et représentation de personnages bibliques. L'église accueille trois autels-retables en tuffeau réalisés par le sculpteur rennais Jean-Julien Hérault en 1862.

Commentaires d'usage régional

Clocher-porche ; style néogothique ; chevet à pans coupés

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1994 ; 2017

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Barbedor Isabelle, Orain Véronique, Hamrani Lynda, Huon Julien, Tissier Anaïs

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (églises et chapelles d'Ille-et-Vilaine), inventaire topographique (Mordelles)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

1/5
église paroissiale Saint-Pierre
église paroissiale Saint-Pierre
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image