Manoir, Keraouel (Plounévez-Lochrist)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Titre courant

Manoir, Keraouel (Plounévez-Lochrist)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Plounévez-Lochrist

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Plouescat

Canton

Plouescat

Lieu-dit

Keraouel

Références cadastrales

1983 D2 719, 734, 735, 740, 1140, 1141

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chapelle, parc, édifice agricole, lavoir, logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, limite 19e siècle 20e siècle

Description historique

Manoir du 16e siècle ; agrandi au 17e siècle peut-être par la famille Le Borgne de la Tour qui le possède alors, et ce jusqu'au 18e siècle. La partie méridionale de l'aile nord sud a subi des transformations vers 1900 ; la chapelle Sainte-Anne date du 17e siècle et renferme une statue de sainte Catherine d'Alexandrie ainsi qu'un Christ en croix ; un cadran solaire daté 1677.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, 3 étages carrés, étage de comble, 1 vaisseau

Typologie du couvrement

Lambris de couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans pignon découvert, appentis, toit en pavillon, pignon couvert, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour

Commentaire descriptif de l'édifice

Une allée tracée au milieu d’un bosquet relie le manoir de Keraouel à la route. L’ensemble des bâtiments est constitué par le manoir proprement dit et sa chapelle, situés au milieu d’un parc, et par une ferme.Un bâtiment en L a été accolé au 17e siècle à un manoir du 16e siècle. Cette transformation ainsi que la construction de la chapelle a pu être l’œuvre de la famille Le Borgne de la Tour qui possédera le manoir jusqu’à la fin du 18e siècle. La partie la plus ancienne est donc située au sud (pièces A et A’). Le mur est a conservé ses fenêtres à meneaux, sa porte cintrée et une corniche simple moulurée en cavet.Vers 1900, plusieurs aménagements ont été apportés à la pièce A :* percement dans le mur-pignon d’une très large baie avec faux meneaux et croisillons.* rétrécissement de la cheminée* décor intérieur de lambris.Chaque aile du nouveau manoir comporte deux escaliers pour desservir les étages :* l’escalier n° 1, le plus monumental, est un escalier tournant à gauche à retour sans jour ; marches monolithes de granite ; le mur d’échiffre se poursuit sur le premier palier par un arc en plein cintre. Cet escalier monte jusqu’au grenier. Sous les deux premières volées de cet escalier s’étend une pièce (B), éclairée par deux jours, ce qui est une disposition presque générale dans les manoirs du canton.* l’escalier n° 2 part de l’avant-dernier palier avant le grenier. Escalier tournant à droite, en vis sans jour ; marches monolithes. Cet escalier permet d’accéder à une pièce située au-dessus de l’escalier n° 1.La circulation entre les pièces se fait par l’intermédiaire d’un couloir.Dans l’autre aile, les niveaux sont desservis par deux escaliers indépendants : le n° 3 rejoint le premier étage ; le n° 4, escalier tournant en vis sans jour, relie le premier étage au grenier dont on a conservé la charpente ancienne.Au rez-de-chaussée, la pièce qui sert de cuisine a été divisée en deux par une cloison ; elle communique avec l’ancienne « laiterie » par une porte cintrée. L’ancienne porte d’entrée sur la façade nord donne actuellement sur des pièces ajoutées au 19e siècle.La chapelle Sainte-Anne, construite au 17e siècle, est un édifice rectangulaire à un seul vaisseau. Un contrefort, orienté vers l’est, vient renforcer chaque mur gouttereau. Le bâtiment est éclairé par une fenêtre cintrée, en pignon, ainsi que par deux petites fenêtres cintrées de chaque côté de l’autel. Construction en moellon, chaînage et entourage des baies en pierre de taille de granite ; les crossettes du pignon découvert sont ornées d’un masque. Le campanile qui surmonte la porte d’entrée porte un cadran solaire daté de 1677. Intérieur non vu.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Commentaires d'usage régional

Plan en équerre ; tour d’escalier à pièce haute

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1985

Date de rédaction de la notice

1986 ; 2015

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Menant Marie-Dominique

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Manoir, Keraouel (Plounévez-Lochrist)
Manoir, Keraouel (Plounévez-Lochrist)
(c) Inventaire général, ADAGP ; (c) Région Bretagne
Voir la notice image