POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Oppidum de Castel Coz (Beuzec-Cap-Sizun)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Oppidum

Appellation d'usage

Dit oppidum de Castel Coz

Titre courant

Oppidum de Castel Coz (Beuzec-Cap-Sizun)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Beuzec-Cap-Sizun

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cap Sizun

Canton

Pont-Croix

Lieu-dit

Castel Coz

Références cadastrales

2019 ZE 117

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Corps de garde

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Néolithique ; Antiquité ; Moyen Age

Description historique

L’oppidum de Castel Koz est un éperon barré comme il y en a de nombreux sur le territoire. Il s’agit d’un promontoire rocheux fortifié naturellement protégé qui abritait un groupement d’habitations accessible par une seule chaussée fortement défendue.Fouillé en profondeur par Le Men en 1869, le site, à travers les nombreux objets trouvés, révèle trois périodes d’occupation. On y a trouvé aussi bien des éclats de silex pouvant remonter à la fin du néolithique que des monnaies gauloises et autres tessons de poterie médiévales.Plus tard, l’éperon barré a accueilli un corps de garde dit « vieux fort » sur le cadastre de 1837. Des vestiges de celui-ci sont toujours visibles aujourd’hui. Classé au titre des Monuments Historiques en 1921, l’oppidum de Castel Koz est aujourd’hui propriété du conservatoire du littoral. Situé en bordure du GR 34, il est l’un des hauts lieux touristiques du territoire et un grand parking a été aménagé à ses abords.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Terre

Commentaire descriptif de l'édifice

Situé à moins de deux kilomètres au nord du bourg de Beuzec-Cap-Sizun, ce promontoire rocheux d’une superficie d’environ 1,2 ha et s’élevant à 20 mètres au-dessus du niveau de la mer est relié à la falaise par une chaussée d’un peu moins de 80 mètres de large. Ses deux versants, est et ouest, sont parsemés de nombreuses dépressions circulaires et rectangulaires qui témoignaient de l’emplacement des anciennes habitations (entre 150 et 200 selon Le Men).A l’entrée de l’oppidum, on peut deviner une succession de trois fosses (ou douves) couplées chacune à un talus, formant une solide ligne de retranchement sur une distance d’une douzaine de mètres.

État de conservation (normalisé)

Vestiges ; mauvais état

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site classé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1983

Date de rédaction de la notice

1984 ; 2020

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Toscer Catherine ; Douard Christel ; Serre Fabien

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

1/2