Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage ou Notre-Dame-de-Bon-Port (Plogoff)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-de-Bon-Voyage ; Notre-Dame-de-Bon-Port

Titre courant

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage ou Notre-Dame-de-Bon-Port (Plogoff)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Plogoff

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cap Sizun

Canton

Pont-Croix

Lieu-dit

Kergroas (près de)

Références cadastrales

2018 AZ 47

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Enclos, croix monumentale, fontaine de dévotion

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 17e siècle 18e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1703, 1852

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Favennec (maître de l'oeuvre)

Description historique

Les premières pierres de la chapelle Notre-Dame de Bon-Voyage furent posées en 1698 à l’initiative de Jean-Baptiste de Treanna, sieur de Lanvilio, demeurant au manoir de Kerazan en Cléden-Cap-Sizun. Il s’agissait alors d’une toute petite chapelle destinée à devenir une sacristie.Dans son journal, il décrit lui-même les circonstances qui l’ont amené à faire construire l’édifice : « Un gentilhomme de la basse Cornouailles, se voyant en péril de mourir, étant tombé dans l’étang d’un moulin, se voua à la Sainte Vierge et lui promis par serment qu’il ferait bâtir une chapelle en son honneur, si elle voulait bien le délivrer du danger où il était de périr. Dans ce temps-là, le gentilhomme ne fit pas réflexion sous quel titre édifier ladite chapelle ; mais quelques mois après le danger, se souvenant toujours de son vœu, il fut inspiré de la faire bâtir sous le titre de Notre-Dame de Bon-Voyage et de Bon-Port. » Les travaux de l’édifice actuel se déroulèrent entre 1702 et 1703 sous la direction de M. Favennec, maître maçon et architecte à Pleyben. Les ouvriers, tous du Cap-Sizun, travaillèrent bénévolement. Ainsi, charpentiers et maçons donnèrent « quelques jours à la bonne Vierge ». Le mur d’enceinte fut construit quelques années plus tard par le même Mr de Treanna pour remercier la Sainte-Vierge de lui avoir fait gagner un procès.Plusieurs restaurations furent réalisées par la suite mais aucune date n’est portée sur le bâtiment. On sait cependant que le clocher a été restauré par Clet Marzin, maître maçon de Landrer, en 1852 avec les pierres de la chapelle Saint-Molien de Penneac’h détruite la même année. On sait aussi qu’une autre restauration a eu lieu en 1893 et couta 2000 francs.La dernière restauration en date se déroula entre 1986 et 1991 à l’initiative des habitants de Plogoff qui créèrent l’association des « amis de la chapelle Notre-Dame du Bon-Voyage ». Les bénévoles se sont attelés à la réfection des lambris de la voute ainsi que ses motifs peints, recomposant le texte en breton du cantique de la chapelle qui ceinture la partie haute de la nef.D’après H. PERENNES, « La dévotion de la Sainte Vierge, sous le vocable de Notre-Dame de Bon-Voyage, devint promptement populaire dans tout le pays. Le pardon se célèbre le second dimanche de juillet. En 1856, M. Glévarec, recteur de Plogoff, y signale un nombreux concours du peuple : ce sont surtout, dit-il, les marins du pays qui s’y rendent en nombre assez considérable. »

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granulite, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Lambris de couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon découvert, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Perchée sur la « montagne de Kerven », à quelques centaines de mètre des falaises de Plogoff, la chapelle Notre-Dame de Bon-Voyage domine l’anse du Loc’h. De ce promontoire, par temps clair, on peut apercevoir à l’est Beuzec-Cap-Sizun, Pont-Croix, Plouhinec, le fond de la Baie d’Audierne, Penmarc’h et même le Menez Hom et à l’ouest l’île de Sein et Cléden-Cap-Sizun.Isolé, l’édifice en moellons de granite est en forme de croix latine avec pans coupés aux croisillons. Il se trouve dans un enclos ceint d’un muret très soigné dans lequel sont aménagés entrée, piliers et échaliers. Les fenêtres sont en plein cintre tout comme deux des trois portes. La troisième présente un linteau droit.Les décors extérieurs sont portés sur le clocher et la corniche du toit en cavet.Notons la présence de deux petites niches à saint en plein cintre : l’une au-dessus de la porte ouest, qui contient une statuette de la Vierge à l’Enfant et l’autre au chevet de la chapelle au-dessus d’un blason non identifié. On observe un second blason sur le côté ouest du clocher, accompagné de la seule inscription visible sur l’extérieur de l’édicule, M:A. LIGAVAN M C R ( ?).La fontaine dédiée à Notre-Dame de Bon-Voyage est de la même époque que la chapelle. Elle se trouve dans le village voisin de Toramur à environ 300 mètres au nord-est de celle-ci. L’édicule à pignon aigu est en pierres de taille et protège un bassin rectangulaire. Sur son pignon est, autour de l’ouverture, on lit les inscriptions suivantes : A. LIGAVAN REC / IAN SICOURMAT 1713 / IANNE GUEZANGAR.Une croix monumentale, but de l’actuelle procession du pardon, se dresse à 200 mètres à l’ouest de la chapelle, au village de Kergroas. Il s’agit d’une croix en granite présentant côté avers un crucifix et côté revers une Vierge à l’Enfant. Elle a été érigée un siècle environ après la chapelle comme l’indique l’inscription qu’elle porte en son sommet : P CARN R F.P.C.Y. DE LANDRER 1816.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Armes des familles saluden et treanna.

Protection

Référence aux objets conservés

IM29002552, IM29002548, IM29002549, IM29002551, IM29002550, IM29002547, IM29002553, PM29004329, PM29004333, PM29004330, PM29004334, PM29004332, PM29004328, PM29004331

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1977

Date de rédaction de la notice

1984 ; 2019

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Toscer Catherine, Douard Christel, Serre Fabien

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, inventaire topographique (Plogoff)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

1/2
Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage ou Notre-Dame-de-Bon-Port (Plogoff) ; Les églises et chapelles (Plogoff)
Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage ou Notre-Dame-de-Bon-Port (Plogoff) ; Les églises et chapelles (Plogoff)
(c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
Voir la notice image