Grand ensemble des Tours Nuages du quartier Pablo Picasso

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grand ensemble

Appelation d'usage

Tours Nuages

Titre courant

Grand ensemble des Tours Nuages du quartier Pablo Picasso

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Hauts-de-Seine (92) ; Nanterre

Lieu-dit

Pablo Picasso (quartier)

Références cadastrales

2014 AZ 373 à 375, 2014 BC 206, 211, 214, 234, 237, 251 à 253, 2014 BD 01 186, 192, 200, 216 à 222, 229, 244

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1973, 1981

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton

Matériaux de la couverture

Béton en couverture

Typologie de plan

Ensemble concerté

Description de l'élévation intérieure

12 étages carrés, 19 étages carrés, 38 étages carrés

Typologie de couverture

Terrasse

Commentaire descriptif de l'édifice

L'office public HLM de Nanterre commande en 1973 à l'architecte Émile Aillaud, déjà auteur de plusieurs grands ensembles, l'aménagement du quartier Pablo-Picasso. Sur cette parcelle à l'ouest de la dalle de la Défense, l'architecte implante dix-huit tours de différentes hauteurs (deux de 38 étages, huit de 19 étages et huit de 12 étages) dans un parc paysager, autour d'une voie piétonne sinueuse appelée le Serpent. Ce cheminement est ponctué d'arbres, de sculptures (dont le Serpent de Florence Rieti) et de petites places faisant référence à l'oeuvre de Picasso. Sous cette dalle piétonne, est abrité un parking souterrain. Les immeubles aux lignes organiques, conçus avec l'ingénieur Ashton Azaïs, sont composées de volumes cylindriques accolés. Construits en voiles de béton porteurs pour les façades et les refends, ils sont revêtus d'une mosaïque en pâte de verre réalisée par Fabio Rieti. L'artiste, associé avec Aillaud sur de nombreux projets, compose ici un ciel nuageux de différentes teintes couvrant toutes les façades, qui donne le nom de Tours Nuages à l'ensemble. Les fenêtres, rondes, en carrés arrondis ou en forme de goutte, sont dessinées par l'architecte qui les conçoit comme une individualisation de chaque appartement. Placées de façon irrégulière, elles rompent l'organisation des façades. L'ensemble d'environ 2000 logements, construits en deux tranches, est achevé en 1981.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, mosaïque

Indexation iconographique normalisée

Serpent ; nuage

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation ; baie

Date de label

2008/12/16 : label patrimoine du XXe siècle

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2014

Date de rédaction de la notice

2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Préault Clémence

Cadre de l'étude

Label patrimoine du XXe siècle

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

LABELXX-IDF

[Les tours Aillaud de Nanterre, depuis la Défense (Hauts-de-Seine),] 1981
[Les tours Aillaud de Nanterre, depuis la Défense (Hauts-de-Seine),] 1981
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis
Voir la notice image