L'abbaye Saint-Pierre a été fondée entre 657 et 661, sur l'initiative de sainte Bathilde et de son fils Clotaire III. Elle se développa de la manière la plus éclatante, au point de constituer vers 800 l'un des premiers centres monastiques de l'Occident. Une gravure du Monasticon Gallicanum montre les trois églises médiévales qui conservent peut-être le souvenir d'un état ancien. Les destructions dues aux invasions et guerres endémiques et les besoins d'agrandissement et de mise aux goûts du jour ont entraîné des reconstructions permanentes. Le dernier exemple en étant le projet du milieu du XVIIIe s. et qui ne sera que partiellement réalisé, projetant d'édifier un monumental ensemble classique. il ne reste aujourd'hui qu'un tiers de l'immense abbatiale refaite dans l'esprit gothique au XVIIe et XVIIIe s, I'église Saint-Étienne mutilée et intégrée dans une institution d'éducation privée, une porte marquant l'entrée de l'Abbaye à l'époque classique (début XVIIIème). Des sondages ont livré quelques indices d'une occupation précarolingienne.

1. Sujet de la photographie

Localisation

Localisation

France ; Picardie ; Somme ; Corbie

Code INSEE de la commune

80212

Adresse et/ou lieu-dit

Abbaye de Saint-Pierre

Identification

Édifice

Architecture religieuse

Légende

L'abbaye Saint-Pierre a été fondée entre 657 et 661, sur l'initiative de sainte Bathilde et de son fils Clotaire III. Elle se développa de la manière la plus éclatante, au point de constituer vers 800 l'un des premiers centres monastiques de l'Occident. Une gravure du Monasticon Gallicanum montre les trois églises médiévales qui conservent peut-être le souvenir d'un état ancien. Les destructions dues aux invasions et guerres endémiques et les besoins d'agrandissement et de mise aux goûts du jour ont entraîné des reconstructions permanentes. Le dernier exemple en étant le projet du milieu du XVIIIe s. et qui ne sera que partiellement réalisé, projetant d'édifier un monumental ensemble classique. il ne reste aujourd'hui qu'un tiers de l'immense abbatiale refaite dans l'esprit gothique au XVIIe et XVIIIe s, I'église Saint-Étienne mutilée et intégrée dans une institution d'éducation privée, une porte marquant l'entrée de l'Abbaye à l'époque classique (début XVIIIème). Des sondages ont livré quelques indices d'une occupation précarolingienne.

2. Auteur

Photographe ou dessinateur

Agache, Roger

3. Description de la photographie

Éléments d’identification

Catégorie de phototype

Phototype argentique

Numéro du phototype

ARR22_71803202ZA

Précisions sur la conservation de l'original

Photographie aérienne

Droits diffusion

Reproduction soumise à autorisation du titulaire des droits d'exploitation

Description technique du phototype

Format du négatif

Z

Datation et événements liés à l’image

Date de prise de vue

1971

L'abbaye Saint-Pierre a été fondée entre 657 et 661, sur l'initiative de sainte Bathilde et de son fils Clotaire III. Elle se développa de la manière la plus éclatante, au point de constituer vers 800 l'un des premiers centres monastiques de l'Occident. Une gravure du Monasticon Gallicanum montre les trois églises médiévales qui conservent peut-être le souvenir d'un état ancien. Les destructions dues aux invasions et guerres endémiques et les besoins d'agrandissement et de mise aux goûts du jour ont entraîné des reconstructions permanentes. Le dernier exemple en étant le projet du milieu du XVIIIe s. et qui ne sera que partiellement réalisé, projetant d'édifier un monumental ensemble classique. il ne reste aujourd'hui qu'un tiers de l'immense abbatiale refaite dans l'esprit gothique au XVIIe et XVIIIe s, I'église Saint-Étienne mutilée et intégrée dans une institution d'éducation privée, une porte marquant l'entrée de l'Abbaye à l'époque classique (début XVIIIème). Des sondages ont livré quelques indices d'une occupation précarolingienne.