Nature morte aux pommes, raisins et feuilles de vigne

Identification du bien culturel

N°Inventaire

896.1.36

Titre

Nature morte aux pommes, raisins et feuilles de vigne

Précision auteur

Rome, 1659 ; Rome, 1730-1731 (?)

Ecole-pays

Italie

Anciennes attributions

CERQUOZZI Michelangelo ; CASTELLI Bartolomeo

Matériaux - techniques

toile (peinture à l'huile)

Mesures

H. 35,8 cm ; l. 35,8 cm ; TAIL. P ; H. 47,5 cm ; l. 47,5 cm ; E. 4,2 cm ; VOLUM. 0,0095 (avec cadre)

Description

Huile sur toile

Sujet représenté

nature morte (fruit, pomme, raisin, feuille, tige)

Contexte historique

Historique

La présentation animée des fruits aux formes exubérantes, les forts contrastes de lumière et d'ombre et le coloris vif sont caractéristiques de Spadino. [...] Egalement caractéristiques la facture libre et savoureuse, ces rehauts posés du haut du pinceau qui soulignent les reflets des fruits, le dessin sinueux des nervures et des tiges, la découpe capricieuse des feuilles, et jusqu'à la façon d'insister sur la terminaison des vignes, dont les vrilles capricieuses se retrouvent dans toutes les compositions de Spadino et constituent à elles seules presque une signature. Soulignons le format réduit des deux toiles de Besançon - destinées à recevoir de petits cadres circulaires et à former sans doute une série plus importante. [...] 'Divertissements picturaux ' [...] le plaisir des amateurs, ces deux tableaux sont un parfait exemple de ce goût pour la matière, la couleur, qu'atteste toute la littérature artistique de l'époque et qui prélude dans les dernières décennies du XVIIe siècle et au tout début du XVIIIe siècle aux fantaisies de Guardi comme aux exercices plus libres de peintres comme Elisabeta Marchioni ou Marguerita Caffi.[...] (in BREJON de LAVERGNEE Arnauld (sous la dir. de), 'Peintures napolitaines du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon', 1986, p.28-29, notice par Alain BIGEARD)

Lieu de création/utilisation

Italie (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Besançon, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1894

Ancienne appartenance

GIGOUX Jean ; Jean Gigoux

Informations complémentaires

Commentaires

La présentation animée des fruits aux formes exubérantes, les forts contrastes de lumière et d’ombre et le coloris vif sont caractéristiques de Spadino. [...] Egalement caractéristiques la facture libre et savoureuse, ces rehauts posés du haut du pinceau qui soulignent les reflets des fruits, le dessin sinueux des nervures et des tiges, la découpe capricieuse des feuilles, et jusqu’à la façon d’insister sur la terminaison des vignes, dont les vrilles capricieuses se retrouvent dans toutes les compositions de Spadino et constituent à elles seules presque une signature. Soulignons le format réduit des deux toiles de Besançon - destinées à recevoir de petits cadres circulaires et à former sans doute une série plus importante. [...] “Divertissements picturaux " [...] le plaisir des amateurs, ces deux tableaux sont un parfait exemple de ce goût pour la matière, la couleur, qu'atteste toute la littérature artistique de l'époque et qui prélude dans les dernières décennies du XVIIe siècle et au tout début du XVIIIe siècle aux fantaisies de Guardi comme aux exercices plus libres de peintres comme Elisabeta Marchioni ou Marguerita Caffi.[...] (in BREJON de LAVERGNÉE Arnauld (sous la dir. de), “Peintures napolitaines du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon”, 1986, p.28-29, notice par Alain BIGEARD)

Exposition

" Natures mortes d'hier et d'aujourd'hui " Musée des Beaux-arts de Besançon, 9 juin - 31 juillet 1956, p.22, n° 28

Bibliographie

ESTIGNARD Alexandre, Jean Gigoux, sa vie, ses oeuvres, ses collections, Besançon, Impr. de Delagrange-Louys, 1895, p. 112 ; LAPRET Paul, Musée Jean Gigoux à Besançon. Catalogue des peintures et dessins, Besançon, 1902, p. 7 ; MAGNIN Jeanne, La Peinture et le dessin au Musée de Besançon, Dijon, Impr. Darantière, 1919, p. 70, 218 ; CHUDANT Adolphe, Musées de Besançon. Catalogue des peintures et dessins : collection Jean Gigoux, collection Adrien Pâris, écoles anciennes, Besançon, Impr. de l'Est, 1929, p. 22-23, n° 28 ; BREJON de LAVERGNEE Arnauld (sous la dir. de), Peintures napolitaines du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, cat. exp. [3 juillet - 4 octobre 1982, Musée des beaux-arts et d'archéologie, Besançon] (réédition réalisée à l’occasion de l’exposition de ces peintures au musée d’Unterlinden à Colmar en avril - mai 1986), Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, 1982, p. 29, n° 16 ; BREJON DE LAVERGNEE Arnauld, VOLLE Nathalie, Musées de France. Répertoire des peintures italiennes du XVIIe siècle, Paris, RMN, 1988, p.87-88 ; BERNARD Sophie, VOISIN Olivia et LE MEN Ségolène, De Cranach à Géricault : la collection Jean Gigoux du musée de Besançon, cat. exp. [15 octobre 2013 - 23 février 2014, Wuppertal, Von-der-Heydt-Museum], Milan, Silvana Editoriale, 2013, p. 25 ; JOYEUX Nicolas, L’oeil et la main. Les peintures italiennes du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, Milan, Silvana Editoriale, 2021, p. 208-209, cat. 82