Jeune femme endormie sur un lit parsemé de roses

Identification du bien culturel

N°Inventaire

975.6.1

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Jeune femme endormie sur un lit parsemé de roses

Précision auteur

Paris, 1724 ; Paris, 1805 ; Dans la période de transition qui, entre Boucher et David, prépare l'avènement du néoclassicisme, Lagrenée mena une carrière de peintre officiel, servant avec constance la politique artistique des bâtiments du Roi et sa préoccupation première, qui fut la régénérescence de la grande peinture. Elève de Carle Van Loo, il obtint le prix de Rome en 1749, intégra l'Ecole royale des élèves protégés nouvellement créée, puis l'Académie de France à Rome (1750-1754). De retour à Paris, il fut immédiatement agréé à l'Académie royale puis reçu en 1755. Après un séjour de deux années à la cour d'Elisabeth Ire de Russie (1760-1762), où il assuma la charge de professeur à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, il revint en France exercer la même fonction au sein de l'Académie royale. Ce fut un artiste particulièrement fécond. L'artiste s'illustra particulièrement dans les petits tableaux de cabinet aux mythologies galantes, allégories gracieuses ou Vierges à l'Enfant que les amateurs s'arrachèrent. Son style épuré et suave imité des peintres bolonais du Seicento lui vaudra le surnom flatteur d' «Albane moderne».

Ecole-pays

France

Période de création

3e quart 18e siècle

Millésime de création

1773

Matériaux - techniques

cuivre, peinture à l'huile

Mesures

H. 34,3 cm ; l. 42,4 cm (40,6 x 49,5 x 3,4 cm avec cadre)

Précisions sujet représenté

La Volupté, Mars et Vénus; Dans un palais antique comme semblent l'indiquer les deux colonnes en arrière-plan, une jeune femme partiellement dénuée est endormie sur un lit. Elle repose sur son bras gauche et tient une rose dans la main droite. Un jeune homme se tient debout derrière elle et lève les mains en signe d'extase. Son corps est entouré d'un drapé mais laisse apparaître son torse. Une tenture verte ferme l'arrière-plan.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat, Clermont-Ferrand, musée d'art Roger-Quilliot

Date acquisition

1975

Ancienne appartenance

Duc de Chartres

Informations complémentaires

Exposition

Salon, Paris, 1773, n°10