François Ier

Identification du bien culturel

N°Inventaire

PE 241

Domaine

peinture

Titre

François Ier

Précision auteur

CLOUET : Bruxelles, 1485 vers ; Paris, 1540 ; Fils du peintre bruxellois Michel Clauwet et petit-fils du peintre primitif Simon Marmion, Jean Clouet est en France au début du règne de François Ier, voire même sous Charles VIII et Louis XII. Il est cité dans les comptes royaux de 1516 à 1536 et travaille avec Bourdichon et Perréal, touchant des gages équivalents, bien qu'inférieurs à ceux de Primatice ou Rosso ; en 1519, il est valet de garde-robe, puis en 1524 figure parmi les « peintres et gens de mestier ». Il est surtout portraitiste, mais a réalisé aussi des tableaux religieux, aujourd'hui perdus, comme en 1522 un Saint Jérôme pour une église de Tours. Janet, comme on le surnomme, épouse la fille d'un orfèvre de Tours où il habite de 1521 à 1525, puis se fixe à Paris. Il eut quatre enfants, dont deux vécurent : François, qui lui succède à la tête de l'atelier, et Catherine, qui épouse le peintre Abel Foulon. Il est mort en 1540 car son fils le remplace alors dans les comptes royaux. Fils de Charles d'Angoulême et de Louise de Savoie, François Ier perdit son père à l'âge d'un an. Louis XII étant sans descendance masculine, il devint héritier du trône et fut élevé par le roi ; son gouverneur fut Artus Gouffier, seigneur de Boisy. En 1514 il épousa Claude de France, fille de Louis XII et d'Anne de Bretagne, qui lui donna sept enfants, et succéda à Louis XII en 1515. Il gagna la bataille de Marignan et fut sacré chevalier par Bayard. Entouré de ses proches comme Artus et Guillaume Gouffier, Anne de Montmorency, Henri d'Albret, Claude de Guise ou Odet de Foix, il mena des guerres contre l'Empereur Charles-Quint. Fait prisonnier à Pavie, il retrouva la liberté en donnant ses deux fils en otages. Après la Paix des Dames en 1529, il épousa la soeur de Charles-Quint, Eléonore d'Autriche, mais continua sa lutte contre l'Empire. Mécène passionné d'architecture, il invita en France les artistes italiens Rosso, Léonard de Vinci et Primatice. Le portrait de Chantilly représente François Ier au début de son règne; la peinture est proche de la miniature datée 1519 du manuscrit des Commentaires de la Guerre gallique (Londres, British Library). On a proposé le nom des peintres les plus célèbres comme Perréal et Bourdichon pour ce beau portrait, mais il a sans doute pour origine un crayon disparu de Jean Clouet utilisé pour la série des Preux de la Guerre Gallique. Ce serait donc une des premières oeuvres de Jean Clouet.

Ecole-pays

France

Epoque

Époque Renaissance

Période de l’original copié

1er quart 16e siècle

Matériaux - techniques

bois, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur en cm 35 ; Largeur en cm 25

Contexte historique

Historique

Fils de Charles d'Angoulême et de Louise de Savoie. François Ier hérite du trône de Louis XII, qui n'a pas de fils, en 1515. Il épouse Claude de France, fille aînée de Louis XII en1514, ils auront sept enfants. François Ier est le roi emblématique de la Renaissance française, son règne est marqué par les guerres d'Italie et son combat contre Charles Quint. Mais c'est surtout en mécène et protecteur des arts qu'il est reconnu, arts qui doivent servir à affirmer la grandeur du pouvoir royal. Il protège les poètes et les musiciens, fait venir d'Italie de nombreux artistes, dont Léonard de Vinci. A la mort de la reine il se remarie avec Eléonore d'Autrice, soeur aînée de Charles Quint, ils n'auront pas d'enfants. Lorsqu'il meurt en 1447, c'est son fils Henri II qui hérite du trône de France. Ce portrait représente François Ier au début de son règne. On a proposé le nom des peintres les plus célèbres comme Perréal et Bourdichon pour ce beau portrait, mais il a sans doute pour origine un crayon disparu de Jean Clouet utilisé pour la série des Preux de la Guerre Gallique. Ce serait donc une des premières oeuvres de Jean Clouet vers1515-1520

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété privée personne morale, interdiction de prêt et de dépôt, donation sous réserve d'usufruit, musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Gaignières Roger de ; Lenoir Alexandre (1838) ; Sutherland George IIIe duc de (1876) ; Henri d'Orléans duc d'Aumale

Informations complémentaires

Exposition

Le siècle de François Ier. Du Roi guerrier au Roi mécène. Exposition au Jeu de Paume du château de Chantilly. 7septembre au 7 décembre 2015. - 1847, Paris, Exposition de bienfaisance du 2e arrondissement ; - 1878, Paris, Exposition Universelle : Des Portraits nationaux, Palais du Trocadéro

Bibliographie

Le siècle de François Ier. Du Roi guerrier au Roi mécène. Catalogue d'exposition sous la direction d'Olivier BOSC et Maxence HERMANT. Editions Cercle d'Art, Paris, 2015. (P.20 n°2) Le cabinet des Clouet au château de Chantilly. Renaissance et portrait de cour en France. Catalogue d'exposition. Editions Nicolas Chaudun, 2011. (P.68-69) (DIMIER 1924, II, P. 34 ; CAT. GRUYER n° 241 ; CAT. PEINT. FSE n° 45)

François Ier_0