Autoportrait d'Ingres, à mi-corps

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 9, recto

Domaine

dessin

Titre

Autoportrait d'Ingres, à mi-corps

Précision auteur

Né en 1780 ; mort en 1867

Ecole-pays

Française

Période de création

2e quart 19e siècle

Millésime de création

1835

Matériaux - techniques

mine de plomb

Mesures

H. en m 0,299 ; L. en m 0,219

Description

Mine de plomb. Signé et dédicacé à la mine de plomb en bas au centre : Ingres/à Ses Elèves, et localisé et daté à la mine de plomb en bas à droite : Rome 1835. Trait d'encadrement à la mine de plomb

Précisions sujet représenté

Autoportrait

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, achat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1872

Ancienne appartenance

Calamatta, Luigi ; Calamatta, Luigi, Mme veuve dernière provenance : Calamatta

Informations complémentaires

Commentaires

Ingres s'est représenté plusieurs fois, en peinture comme en dessin. Les autoportraits peints datent de 1804 (Chantilly) et de 1858 (Florence, Offices, auquel correspond un dessin très faible de l'École des Beaux-Arts à Paris) ; ceux tracés au crayon l'ont été en 1822 (Washington, National Gallery ; Naef, 265), en 1830 où il apparaît derrière sa chère Madeleine (New York, coll. part. ; Naef 328) et celui du Louvre, daté de 1835. Le caractère général de la dédicace indique assez l'objet de ce dessin, destiné à être gravé avec le même titre ; il fut en effet envoyé rapidement au graveur Calamatta à Paris ; la gravure correspondante, dans le même sens, date de 1839. (...) (L.-A. Prat, Ingres, Paris, Musée du Louvre, 5 Continents éditions, 2004, (Cabinet des dessins ; 4), n° 34, p. 85, 86) H. Naef, Die Bildniszeichnungen von J.-A. D. Ingres, Berne, 1977-1980, t. III, chap. 151, et t. V, n° 364, repr Luigi Calamatta ; acquis de sa veuve par le Louvre en 1872.