POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Revolver à percussion centrale

Identification du bien culturel

N°Inventaire

D2001.1.620 ; MAP620 (autre numéro)

Appellation

Théorie

Précision auteur

Saint-Etienne, 15e siècle ; Saint-Etienne, 20e siècle ; nationalité : française

Période de création

Millésime de création

1895

Mesures

longueur totale (en mm) 234 ; poids total (en grammes) 830 ; longueur canon (en mm) 117 (en mm) 8

Inscriptions

inscription concernant le type de modèle, poinçon, lettre, date, poinçon, lettre, inscription concernant le type de modèle, inscription concernant le fabricant, poinçon, lettre, numéro, poinçon, lettre, poinçon, lettre, poinçon, numéro, poinçon, numéro d'inventaire, poinçon, numéro, poinçon, lettre, poinçon, lettre

Précisions inscriptions

inscription concernant le type de modèle, canon : sur le pan supérieur : Mle 1892 ; poinçon, lettre, canon : sur le pan supérieur gauche, lettres dans des cercles : M / B ; date, canon : sur le pan supérieur droit : S 1895 ; poinçon, lettre, tige d'extraction : sur le support de la tige, lettre dans un écu : F ; inscription concernant le type de modèle, inscription concernant le fabricant, poinçon, lettre, carcasse : gravé, suivi d'un poinçon, lettre dans un cercle : THEORIE / Mre d'Armes / St Etienne / B ; numéro, poinçon, lettre, barillet : chambres numérotées de 1 à 6, suivi d'une lettre couronnée : E ; poinçon, lettre, extracteur : lettre étoilée : K ; poinçon, numéro, barillet : sur la tranche avant : 1 / 1 ; poinçon, numéro d'inventaire, plaquette : gauche, ancien numéro d'inventaire du GIAT : 82 ; poinçon, numéro, chien : à gauche : 2 ; poinçon, lettre, chien : à droite, lettre dans un cercle : B ; poinçon, lettre, queue de détente : à gauche, première lettre dans un cercle : K / R / 1

Description

Revolver modèle 1892 ' Théorie ' à percussion centrale fabriqué par la manufacture d'armes de Saint-Etienne en 1895. Arme entièrement bronzée. Canon rayé à quatre rayures tournant de droite à gauche en faisant un tour sur 24 centimètres. Il est à pans avec renfort cylindrique. Le pan supérieur est marqué ' Mle 1892 ', celui de gauche ' M ' et ' B ' dans des cercles, celui de droite ' S 1895 '. Le support de la tige d'extraction est marqué ' F ' dans un écu. Carcasse à cadre fermé, gravée ' THEORIE / Mre d'Armes / St Etienne ', poinçon ' B ' dans un cercle. Barillet cannelé à six chambres, numérotées de ' 1 ' à ' 6 ', ' E ' couronné et sur l'extracteur ' K ' étoilé. La tranche avant marquée ' 1 ', petit chiffre ' 1 '. Le cadre de la poignée se termine par une calotte ovale et un anneau de grenadière. Plaquettes en noyer, quadrillées, celle de gauche marquée ' 82 ' (ancien inventaire GIAT). Chien à percuteur oscillant et à crête quadrillée, marqué à gauche ' 2 ' et à droite ' B ' dans un cercle. Queue de détente marquée à gauche ' K ' dans un cercle, ' R ' et ' 1 '. Bronzage un peu passé sur la carcasse. Tâches d'oxydation ancienne sous la gravure de la carcasse. Arme à simple et à double action

Sujet représenté

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Loire, Saint-Etienne (lieu de création)

Utilisation / Destination

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, mode d'acquisition inconnu, musée de l'Armée

Lieu de dépot

dépôt, Saint-Etienne, musée d'art et d'industrie

Date de dépôt

2001