Trio

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1951.K.33 ; K33 (Ancien numéro)

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Trio

Précision auteur

MICHEL : Fins, 14/01/1817 - Paris, 1905 ; Peintre de sujets religieux, de portraits, d'histoire ; pastelliste, Charles-Henri MICHEL est issu d'une famille de cultivateurs. Il fait ses premières études artistiques auprès du peintre péronnais Jules Dufour, son aîné de quelques années, puis dans l'atelier du maître péronnais Auguste Dehaussy. Lauréat à 20 ans d'un concours artistique départemental, il passe quelques temps à Anvers pour en étudier les grands maîtres, puis s'arrête à Paris pour parfaire sa technique du dessin. Après un retour à Péronne de 1848 à 1851, il s'installe définitivement à Paris. Jusque 1854, il visite l'Italie et en rapporte de nombreuses études ; il y trouve également sa voie : la peinture religieuse, notamment à travers l'Evangile. Il expose deux ouvres au Salon des Artistes Français de 1861 et obtient une médaille de 3e classe ; puis une autre de 2e classe en 1865 avec son Jésus source de vie acheté par l'Etat et offert au Musée d'Amiens. Il obtient enfin une médaille de 1ère classe en 1868, avec son Dépouillement. Nombreux sont également les portraits exécutés par Michel. Pastelliste rigoureux, il se distingue par la finesse et la grâce de ses ouvres. A sa mort à l'âge de 88 ans, il laisse derrière lui de très nombreuses ouvres après plus de 65 ans de production ininterrompue. Grâce à deux dons importants de la part de son fils, le Docteur MICHEL, le Musée Alfred Danicourt possède une vingtaine d'oeuvres de cet artiste attachant.

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 19e siècle

Millésime de création

1889

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

Hauteur avec cadre en cm 210 ; Largeur avec cadre en cm 127 ; Hauteur en cm 183 ; Largeur en cm 100

Inscriptions

Signé, daté

Précisions inscriptions

Signature, coin inférieur gauche : C.H. MICHEL ; Etiquette imprimée sous la signature : n° 357

Etat du bien

Bon état

Précisions sujet représenté

Jeune femme debout à un coin de rue. Elle est visiblement enceinte et est accompagnée de deux enfants en bas âge . Elle porte à l'annulaire droit une alliance et tient dans la même main un violon. Le garçonnet tient une sorte de flûte. Famille de Tziganes italiens dont la musique est le moyen de subsistance.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Péronne, musée Alfred Danicourt

Date acquisition

1951

Informations complémentaires

Commentaires

Les sandales portées par les deux personnages féminins, faites d'une semelle et de liens en cuir, seraient typiques de celles portées par les Tziganes du Nord de l'Italie au XIXe siècle. Charles Henri MICHEL passa plusieurs années en Italie

Trio_0