Le reniement de Saint Pierre

Identification du bien culturel

N°Inventaire

2000.14.1

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Le reniement de Saint Pierre

Précision auteur

COYPEL : Paris, 1690 ; Paris, 1734

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 18e siècle

Millésime de création

1717

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

Hauteur en cm : 123 ; Largeur en cm : 96

Inscriptions

Signature, date

Précisions inscriptions

Signé et daté, en bas à gauche : Coypel junior f.t. 1717

Précisions sujet représenté

La scène représente le reniement de saint Pierre, évoqué par les quatre évangélistes (Mt 26 69-75, Mc 14 66-72, Lc 22 56-62,Jn 18 25-27). Elle est animée par des figures anonymes desquelles se détache la haute silhouette du Christ, à la fois monumentale et dansante et qui retient l'attention par la couleur turquoise de son manteau. Il semble tourner son regard vers le personnage casqué assis à l'angle inférieur droit, dont la tunique rouge répond au vêtement du Christ. Pierre, quant à lui, perdu dans la foule des spectateurs qui 'avaient allumé du feu au milieu de la cour', cherche à se faire oublié après avoir renié le Christ par trois fois. La diagonale dominante, qui va du Christ au soldat assis, est accentué par l'éclairage : à gauche, la lumière vive d'une torche s'oppose à la lueur voilée du clair de lune, tandis qu'à droite la scène se déroule sur fond sombre d'architecture, au sol le feu diffuse une flamme rougeoyante. Il est rare, à cette époque, de représenter ainsi une scène nocturne. L'ensemble est élégant, vif, enlevé, les couleurs chatoyantes. Bien que gracieux, ses personnages sont traités avec un réalisme qui selon Dézallier d'Argenville leur donne 'un air de vraisemblance qui les réconcilie avec la vérité. '

Source représentation

Nouveau Testament

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat par préemption, Rouen, musée des beaux-arts

Date acquisition

2000

Informations complémentaires

Bibliographie

Jérôme Delaplanche, 'Noël-Nicolas Coypel (1690 - 1734)', Paris, Arthéna, 2004 (cat. p. 7, p. 81, repr. coul. p. 25)