Saint Jacques

Identification du bien culturel

N°Inventaire

M.76

Domaine

peinture

Dénomination

polyptyque

Titre

Saint Jacques

Précision auteur

TURA : Ferrare, 1430 ; Ferrare, 1495 ; nationalité : Italienne

Ecole-pays

Italie

Anciennes attributions

Ancienne attribution : MANTEGNA Andrea (1431 - 1506)

Période de création

15e siècle

Matériaux - techniques

peuplier, tempera

Mesures

Hauteur en cm sans cadre 75.1 ; Largeur en cm sans cadre 40.9

Inscriptions

Signature apocryphe, cachet, armoiries

Précisions inscriptions

Signature apocryphe, face, en bas à droite : sur le piédestal : A.M. 1496. Supprimée lors d'une restauration. ; cachet, armoiries, Revers : Revers de l'ancienne planche de doublage. Cachet de cire rouge : armoiries surmontées d'une couronne royale.

Description

Tempera sur bois (peuplier, renforcé de sapin)

Précisions sujet représenté

Saint Jacques, dit aussi Saint Jacques le Majeur, pour le distinguer du deuxième apôtre du même nom, est ici représenté bénissant de la main droite et tenant un bâton de pèlerin de la main gauche, assis en position frontale sur une chaire dont les accotoirs sont ornés de sphinx à tête d'oiseau et le sommet de pots à feu; il est vêtu d'une tunique bleu-vert à col rouge et ceinture nouée, ainsi que d'un ample manteau lie de vin. Sur le soubassement, sur le haut incurvé du siège, de même que sur le bord de la manche gauche du saint courent des signes donnant l'illusion d'une inscription; ils se sont malheureusement avérés fantaisistes.

Contexte historique

Historique

Proviendrait du maître-autel de l'église San Luca in Borgo ou de celle de San Giacomo d'Argenta, à Ferrare. Autres volets conservés aux musées du Louvre, des Offices et de Berlin.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, legs, Caen, musée des beaux-arts

Date acquisition

1872

Ancienne appartenance

Collection privée, cardinal Joseph FESCH, à Rome ; vente Fesch, Rome, mars 1845, 4e partie, n°1697-2186 (inconnu de l'éécole italienne) ; collection privée Pierre-Bernard MANCEL, à Caen (Calvados) ; inventaire après décès MANCEL, n° 80 (attribué à Andrea Mantegna, estimé 50 francs).

Informations complémentaires

Exposition

1956, Paris, Orangerie des Tuileries ('De Giotto à Bellini, les primitifs italiens dans les Musées de France'), n° 118. 1958, Paris, galerie Charpentier ('Trésors du musée de Caen'), n° 51, repr. p. 25. 1964, Caen, hôtel d'Escoville ('Exposition de la Collection Mancel. Choix de peintures, gravures, enluminures et objets d'art'), n° 27. 1972, Caen, musée des Beaux-Arts de Caen ('Hommage à Bernard Mancel (Caen,1798 - Caen 1872)'), n° 41. 2003-2004, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts ('Une Renaissance singulière. La Cour des Este à Ferrare'), n° 89. 2006, Caen, Musée des Beaux-Arts de Caen (L'Oeuvre en question n°1, 'Saint Jacques, de Cosme Tura'). 2007-2008, Ferrare, Palazzo dei Diamanti ('Cosmè Tura et Francesco del Cossa. l'art à Ferrare l'époque de Borso d'Este').

Bibliographie

Françoise DEBAISIEUX, Caen. Musée des Beaux-Arts. Peintures des écoles étrangères (Inventaire des collections publiques française, n°36), Paris, RMN, et Caen, Musée des Beaux-Arts, 1994, p. 160-162, n° 64, repr. Gilles ROSSIGNOL Le guide du Calvados et des plages du débarquement, 2e éd., Editions La Manufacture, 1994, repr. p. 207. Luke SYSON, « Tura and the 'Minor Arts' : The Schoolf of Ferrare », dans Stephen J. CAMPBELL (sous la dir.), cat. exp. 'Cosmè Tura. Painting and Design in Renaissance Ferrara' (Boston, The Isabella Stewart Gardner Museum, du 30 janvier au 12 mai 2002), Milan, Electa, 2002, p. 51. Lorne CAMPBELL, « Cosmè Tura and Netherlandish Art », dans Stephen J. CAMPBELL (sous la dir.), cat. exp. 'Cosmè Tura. Painting and Design in Renaissance Ferrara', Milan, Electa, 2002, p. 92. Marcello TOFFANELLO, « Cosmè Tura : Drawings and its Pictorial Complements », dans Stephen J. CAMPBELL (sous la dir.), cat. exp. 'Cosmè Tura. Painting and Design in Renaissance Ferrara', Milan, Electa, 2002, p.160, 163, 165-166, fig. 76 p.164. Stephen J. CAMPBELL, « Catalogue of the Exhibition », dans Stephen J. CAMPBELL (sous la dir.), cat. exp. 'Cosmè Tura. Painting and Design in Renaissance Ferrara', Milan, Electa, 2002. Exposition présentée à Boston, The Isabella Stewart Gardner Museum, du 30 janvier au 12 mai 2002. (p.214, 217 (cité)) Gracia AGOSTINI, notice dans cat. exp. 'Une Renaissance singulière. La Cour des Este à Ferrare,' Bruxelles, éd. Snoeck, 2003, p. 130, n°89, repr. Michel LACLOTTE, « La fortune des Primitifs italiens en France. Un bref résumé », dans Philippe COSTAMAGNA, Olivier BONFAIT et Monica PRETI-HAMARD (sous la dir.), actes du colloque "Le Goût pour la peinture italienne autour de 1800, prédécesseurs, modèles et concurrents du cardinal Fesch", Ajaccio, musée Fesch, 1er-4 mars 2005, p. 350. Magali BOURBON, 'Saint Jacques, de Cosme Tura', coll. L'Oeuvre en question n° 1, Caen, Musée des Beaux-Arts de Caen, 2006. François LEGRAND, dans 'Musée des Beaux-Arts de Caen', Connaissance des Arts. Hors-série, Paris, 2012. Patrick RAMADE, dans 'Musée des Beaux-Arts de Caen', Connaissance des Arts. Hors-série, Paris, 2012.