Femme debout drapée

Identification du bien culturel

N°Inventaire

25793 ; Ro 262 (Numéro Roschach)

Domaine

sculpture, grec

Dénomination

statuette

Titre

Femme debout drapée

Période de création

3e siècle av JC

Mesures

Hauteur en cm 28,1 ; Largeur en cm 11,5 ; Profondeur en cm 5,1

Description

Terre cuite moulée, pâte rosée très micacée et nombreuses inclusions minuscules noires, engobe laiteux, aspect rugueux. Moulée en 2 parties, creuse, grand trou d'évent triangulaire. Concrétions calcaires. ; Femme debout ; le poids du corps repose sur la jambe gauche, ce qui permet à la droite d'avoir un mouvement plus libre : fléchie et le pied déporté sur le côté. La main droite se pose sur la hanche, un peu en arrière et le bras forme ainsi un arrondi harmonieux ; l'autre bras longe nonchalamment le corps et la main saisit la draperie de l'himation. Celui-ci enveloppe entièrement la figurine, décrivant une grande courbe sur la poitrine ; il s'enroule sur le poignet avant de redescendre en plis triangulaires et creux le long de la cuisse. Le cou épais et long est sillonné de quelques rides. Le visage plutôt rond a un menton court, pointu, des lèvres charnues et bien dessinées, un nez pointu, légèrement retroussé, un peu en trompette. Il prolonge l'arête saillante des arcades sourcilières sous lesquelles s'enfoncent des yeux aux paupières ourlées. Un front large, haut et plat, surmonte l'ensemble. Les cheveux, répartis en petites mèches ondulées, sont peignés en arrière et ramenés en chignon occipital qui devait être rajouté et a aujourd'hui disparu. Par-dessus, elle porte une couronne en bourrelet alvéolée, avec des feuilles de lierre ; des lemnisques devaient descendre de part et d'autre du cou. Des boucles rondes ornent les oreilles. La tête se tourne vers la droite et s'incline un peu. La statuette est moulée en deux parties, la face antérieure bien modelée, retouchée avant cuisson, le revers moulé également mais sans retouches. La jonction des deux morceaux est mal dissimulée, sur les épaules, les excédents d'argile n'ont pas été enlevés ; peut-être l'engobe les camouflait-il. La tête, moulée à part, a été enfoncée dans le cou, la liaison étant ensuite estompée à la barbotine. De petites taches sur l'engobe, de faible épaisseur, laissent supposer une couche peinte brune à lie-de-vin, était-ce un support de dorure ? était-elle peinte ? Cela n'apparaît franchement que sur la tête. La statuette totalement creuse n'a pas de base, mais le volume des vêtements s'évase pour constituer une assise parfaitement stable. Le modelé du manteau est très prononcé : deux masses de plis, obliques et opposées, mettent en valeur la position du corps dont elles laissent transparaître les formes. La pose est celle du repos, décontractée, naturelle. Le visage, le cou trop long, se rapprochent de la tête d'Eros conservée au Louvre et provenant de Nola, en Italie (cf. Besques IV, p. 10, n° 3362, pl. 7b). Les canons de la grande sculpture, le corps allongé, le visage fin, l'attitude spatiale donnent avant tout à cette figurine un aspect esthétique qui, à cette époque, supplante le côté religieux. Evelyne Ugaglia

Etat du bien

En assez bon état, 13/05/2003 (date de constat)

Sujet représenté

(femme, himation, couronne)

Contexte historique

Historique

Timbrée du sceau en cire du royaume des Deux-Siciles.

Découverte / collecte

(Indéterminé, lieu de découverte)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date acquisition

1846 acquis

Ancienne appartenance

Collection privée, Clarac Charles Othon Frédéric Jean-Baptiste, 1846

Informations complémentaires

Exposition

Art grec, De la terre à l'image, musée Saint-Raymond, Toulouse, 21/02/1990 - 30/09/1990 Art grec, De la terre à l'image, musée de l'Ephèbe, Agde, 01/10/1990 - 31/12/1990 Art grec, Elche, 27/02/1995 - 14/05/1995 Art grec, Abbaye de Flaran, 01/10/2000 - 06/01/2001 Art grec, Palacio de la Caja Cantabria, Santillana del Mar, 03/2001 - 06/2001 Art grec, De la terre à l'image, museu Nacional Arqueològic, Tarragone, 22/11/2001 - 31/03/2002 Mémoire grecque, musée Saint-Raymond, Toulouse, 14/02/2003 - 11/05/2003 Art grec, De la terre à l'image, musée Fenaille, Rodez, 20/06/2003 - 09/11/2003 Ex-pots cassés, Histoire de restauration, musée Saint-Raymond, Toulouse, 18/12/2010 - 02/10/2011 Age of classics ! L'Antiquité dans la culture pop, musée Saint-Raymond, Toulouse, 22/02/2019 - 22/09/2019

Bibliographie

Ernest Roschach , Musée de Toulouse. Catalogue des antiquités et des objets d'art, Toulouse, Imprimerie Viguier, 1865 (n° 262) Ernest Roshach, Antiquités : musée des Augustins, Objets d'art : musée Saint-Raymond, Toulouse, Toulouse, Imprimerie Viguier, 1865 (n° 262) Ernest Roschach, Catalogue des musées archéologiques de la ville de Toulouse : musée des Augustins, musée Saint-Raymond, Toulouse, Roux et Cléder, 1892 (n° 262) exposition présentée au Musée Saint-Raymond, musée d'archéologie de Toulouse, du 1er mars au 30 septembre 1990 , Art grec, de la terre à l'image, Toulouse, musée Saint-Raymond, 1990 (n° 89) exposition présentée au Musée Saint-Raymond, musée d'archéologie de Toulouse, en 1993, L'art grec au Musée Saint-Raymond, Toulouse, musée Saint-Raymond, 1993 (n° 89) De la terra a la imatge, Art grec al musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, Tarragone, Museu Nacional Arqueologic de Tarragona, 2001 (p. 58) Ex-pots cassés : histoires de restauration, Toulouse, musée Saint-Raymond, 2011 (p,17) Age of Classics ! L'Antiquité dans la culture pop, Toulouse, musée Saint-Raymond, 2019, exposition présentée au Musée Saint-Raymond, musée d'archéologie de Toulouse, du 22 février au 22 septembre 2019 / coordination éditoriale Tiphaine Annabelle Besnard, Mathieu Scapin (repr. p. 225)

Femme debout drapée_0