CALIGULA (émetteur) : monnaie, denier

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2015.3.1

Domaine (catégorie du bien)

archéologie, numismatique, romain

Dénomination du bien

monnaie, denier

Auteur / exécutant / collecteur

CALIGULA (émetteur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

CALIGULA : Anzio, 12 ; Rome [Italie], 41

Période de création / exécution

2e quart 1er siècle

Matériaux et techniques

argent, frappé

Mesures

Poids en gr 7.10 ; Axe en h 1 ; Diamètre en cm 19.5

Description

Ce denier appartient à la deuxième émission de l'atelier de Lyon. Sur ces séries, au droit, Caligula est représenté portant une couronne de lauriers, alors que dans la première émission il est tête nue. Au revers, buste d'Agrippine avec une boucle de cheveux soigneusement roulée en spirale dans le cou ; l'oreille porte une boucle de type perle et est complètement recouverte par la coiffure ; les traits du visage sont très fins. Le buste d'Agrippine l'Ancienne, mère de Caligula, de même que celui de son père, Germanicus, étaient déjà présents sur les revers de la première émission de Lyon. Caligula n'avait que sept ans lorsque Germanicus mourut. Agrippine accusa son beau-père, Tibère, d'avoir fait empoisonner son mari. Elle fut alors séparée de son fils, exilée et se laissa mourir de faim. Acquis par le musée en 2015, cet exemplaire apporte une quinzième variété de coin de revers pour les émissions de l'atelier de Lyon concernant les portraits d'Agrippine ; ce type est le second, seulement, à être conservé dans une collection publique française. Pascal Capus et Marie-Laure Le Brazidec, 2016 ; Au droit : Tête laurée de Caligula à droite. Au revers : Buste drapé d'Agrippine mère à droite avec une chevelure ornementée se terminant par une queue de cheval (L) Exemplaire sur un flan très large, parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis complets. Portraits magnifiques, en particulier pour celui d'agrippine où toutes les mèches de la chevelure se distinguent nettement. Jolie patine de médaillier avec des reflets mordorés. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe.

Sujet représenté

portrait (Caligula, couronne, Agrippine la Jeune, buste, coiffure)

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Rhône, Lyon (lieu de création) ; (lieu d'exécution)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date d’acquisition

2015

Ancienne appartenance

Collection privée, Savès, Georges ; CGB, Paris

Localisation

Toulouse ; musée Saint-Raymond

Informations complémentaires

Bibliographie

B.M.C., Coins of the Roman Empire in the British Museum I. Augustus to Vitellius (H. Mattingly), Londres, 1923 II. Vespasian to Domitian (H. Mattingly), Londres, 1930 III. Nerva to Hadrian (H. Mattingly), Londres, 1936 IV. Antoninus Pius to Commodus (H. Mattingly), Londres, 1940 V2. Pertinax to Elagabalus (H. Mattingly, R.A.G. Carson, P.V. Hill), Londres, 1975 VI. Severus Alexander to Balbinus and Pupienus (R.A.G. Carson), Londres, 1962 (15) R.I.C., The Roman Imperial Coinage I. 31 BC-AD 69 (H. Mattingly, E.A. Sydenham), Londres, 1923 I2. 31 BC-AD 69 (C.H.V. Sutherland), Londres, 1924 II. Vespasian to Hadrian (H. Mattingly, E.A. Sydenham), Londres, 1926 III. Antoninus Pius to Commodus (H. Mattingly, E.A. Sydenham), Londres, 1930 IV/1. Pertinax to Geta (H. Mattingly, E.A. Sydenham), Londres, 1936 IV/2. Macrinus to Pupienus (H. Mattingly, E.A. Sydenham, C.H.V. Sutherland), Londres, 1938 IV/3. Gordian III to Uranius Antoninus (H. Mattingly, E.A. Sydenham, C.H.V. Sutherland), Londres, 1949 V/1. Valerian to Florian (P.H. Webb), Londres, 1927 V/2. Probus to Diocletian (P.H. Webb), Londres, 1933 VI. 294-313 (C.H.V. Sutherland), Londres, 1967 (14) BN, Muret(e.) et Chabouillet (A.), Catalogue des monnaies gauloises de la bibliothèque nationale, Paris, 1889. (24)