Isis

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Ra 38 (1) ; 30307 (Ancien numéro)

Dénomination

statue

Titre

Isis

Période de création

2e siècle, 3e siècle

Matériaux - techniques

marbre noir, ronde-bosse

Mesures

H. en cm : 186 ; l. en cm : 74 ; P. en cm : 40

Description

Marbre noir de Saint-Béat (Haute-Garonne)

Précisions sujet représenté

Il s'agit de la plus grande statue découverte à Chiragan. Privée de sa tête, l'oeuvre mesure 1,87 mètre de haut. Elle se distingue aussi par son matériau, un marbre noir veiné de blanc, choisi par le sculpteur afin de traduire le vêtement sacré de la déesse, noir et bordé d'une frange caractéristique. Plusieurs pans de celui-ci sont ramenés au centre du buste et entre les seins, où ils sont maintenus par un grand noeud dit 'noeud isiaque'. Des cavités avaient été réservées afin de loger les pieds, les bras et la tête probablement taillés dans un marbre de couleur différente. Tous ont disparu. La dimension de l'oeuvre est à la mesure de l'importance acquise par la déesse sous l'Empire romain. Divinité syncrétique en des temps où se développe le monothéisme, elle fut considérée comme la déesse majeure, maîtresse de l'univers, créatrice, régulatrice et bienfaitrice des activités humaines, inspiratrice de la justice et des préceptes moraux les plus élevés.

Contexte historique

Découverte / collecte

France ; Haute-Garonne ; Martres-Tolosane ; (Villa de Chiragan, lieu de découverte) ; fouilles archéologiques ; (1826, 2 octobre, date de découverte) ; (Du Mège Alexandre, découvreur)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date acquisition

1826

Informations complémentaires

Bibliographie

Du Mège (Alexandre), Notice des monumens antiques et des objets de sculpture moderne conservés dans le Musée de Toulouse, Toulouse, 1828, (n° 46.) Du Mège (Alexandre), Description du Musée des Antiques de Toulouse, Toulouse, imprimerie de Jean-Matthieu Douladoure, 1835 (une autre édition du même catalogue, en 1835, chez F. G. Levrault à Paris), (n° 109.) Clarac (Frédéric, Comte de), Musée de Sculpture antique et moderne, II/I, Paris, 1841, (p. 586.) Roschach (Ernest), Musée de Toulouse. Catalogue des antiquités et des objets d'art, Toulouse, imprimerie Viguier, 1865, (n° 38.) Joulin (Léon), 'Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane', extrait des Mémoires présentés par divers savants à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1ère série, tome XI, 1ère partie, Paris, 1901, (n° 177 B.) Espérandieu (Emile), Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, t. II, Paris, 1908, (n° 927.) Rachou (Henri), Catalogue des collections de sculpture et d'épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse, éd. Privat, 1912, (n° 38.) Cazes (Daniel), Le musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, éd. Paris : Somogy ; Toulouse : musée Saint-Raymond, 1999, (p. 100.) Massendari (Julie), Carte Archéologique de la Gaule, pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel Provost, Professeur d'histoire à l'Université d'Avignon, La Haute-Garonne (hormis le Comminges et Toulouse), 31/1, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 2006, (fig. 139 p. 254.) Balty (Jean Charles), Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosanes), I. Les portraits romains, 1.5 La Tétrarchie, Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, imprimerie Ménard, novembre 2008, (p. 16.)

Isis_0