statuette : Hermès bachique

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

Ra 11 ; 30049 (Ancien numéro)

Domaine (catégorie du bien)

archéologie, sculpture, croyances - coutumes, romain

Dénomination du bien

statuette

Titre

Hermès bachique

Matériaux et techniques

marbre blanc, plomb, ronde-bosse

Mesures

Hauteur en cm 22.5 ; Longueur en cm 14.2 ; Profondeur en cm 15

Description

Marbre blanc, traces de mortier à la partie supérieure. Sous la sculpture, légère cuvette avec trou de scellement central contenant du plomb. ; Il s'agit d'une représentation bachique qui associe Bacchus (ou une Bacchante ?) et un Silène. Le visage jeune, imberbe, est d'une organisation très classique avec ses traits équilibrés, son nez droit aux ailes marquées de petits sillons. La bouche, en accolade, est soigneusement dessinée. Les yeux, lisses, ne sont pas pupillés. Au-dessus du front est un haut bandeau dont le décor a disparu en raison de la dégradation de l'oeuvre en cet endroit. Cinq grosses boucles de cheveux ornent les tempes et de longues mèches descendent en ondoyant sur la poitrine. Le Silène a un nez écrasé, des oreilles pointues, des yeux lisses enfoncés sous un front proéminent, tendu et creusé de profonds replis. Au centre de ce front, trois mèches sont dressées puis recourbées. La chevelure rejaillit en volutes au-dessus des oreilles et, en cet endroit, semblent apparaître des grappes. Au-dessous de pommettes saillantes se détache une grosse moustache vrillée et retombante. Sous une lèvre inférieure charnue et sur les joues règne une barbe abondante. Le visage est très expressif. Comme sur la figure opposée, des mèches s'écoulent sur les épaules et la poitrine. A gauche, en bas, Alexandre Du Mège reconnaissait un serpent dressé.

Sujet représenté

figures mythologiques (tête, Bacchus, Silène)

Contexte historique

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Haute-Garonne ; Toulouse ; (Saint-Martial (collège), lieu de découverte) ; (1er quart 19e siècle, date de découverte)

Précisions sur la découverte / collecte / récolte

Lors de la démolition d'un mur de l'ancien collège Saint-Martial où il avait été remployé comme matériau.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Toulouse, musée Saint-Raymond

Localisation

Toulouse ; musée Saint-Raymond

Informations complémentaires

Exposition

Palladia Tolosa, Toulouse romaine, Toulouse, musée Saint-Raymond, 1988.#Héros antiques dans la tapisserie baroque, Musée d'art et d'histoire, Genève, décembre 2013-avril 2014.

Bibliographie

Du Mège (Alexandre), Monumens religieux des Volces Tectosages..., Toulouse, 1814, (p. 223 et pl. II, 1-2.) Du Mège (Alexandre), Description du Musée des Antiques de Toulouse, Toulouse, imprimerie de Jean-Matthieu Douladoure, 1835 (une autre édition du même catalogue, en 1835, chez F. G. Levrault à Paris), (n° 273.) Roschach (Ernest), Catalogue des Musées Archéologiques de la Ville de Toulouse, Musée des Augustins, Musée Saint Raymond. Toulouse, 1864, Ed. en 1892. (n° 11.) Catalogue d'exposition Palladia Tolosa. Toulouse romaine, Toulouse, musée Saint-Raymond, 1988, (n° 237.) Catalogue d'exposition, Héros antiques, 'La tapisserie flamande face à l'archéologie' Musée d'art et d'histoire de Genève, 2013-2014. 5 continents édition, p.61