Portrait de Drusus le Jeune

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Ra 342 d ; 30011 (Ancien numéro)

Dénomination

tête

Titre

Portrait de Drusus le Jeune

Période de création

1er quart 1er siècle

Matériaux - techniques

marbre, ronde-bosse

Mesures

Hauteur en cm 42.6 ; tête 23.5 ; Longueur en cm 21.5 ; Profondeur en cm 25

Description

Drusus le Jeune (15 ou 12 av. J.-C. - 23 ap. J.-C.), fils de Tibère et de Vipsania Agrippina. Parfaitement établie dans ses grandes lignes en raison de l'apparition d'une effigie du prince au droit d'une émission d'asses dès 22 et répartie jusqu'ici en sous-groupes, l'iconographie de Drusus le Jeune doit encore faire l'objet de recherches de détail pour affiner la chronologie de cette succession d'images plus différenciées qu'on ne l'a dit parfois et qui se subdivise bien en véritables types. L'exemplaire de Toulouse appartient au groupe C de Fittschen (type III de Jucker), dont certaines répliques accompagnent des portraits de Tibère du type de l'avènement mais dont d'autres portent encore la barbula que le jeune prince déposa, comme c'était l'usage, au moment de la prise de la toge virile, soit entre 2 et 5 de notre ère (selon la date que l'on adoptera pour sa naissance, toujours imprécisée). La mort de Germanicus, en 19, et l'émergence de plus en plus nette du fils de l'empereur dans la vie publique conduisirent sans doute à la création d'un type iconographique nouveau (type V de Jucker), lui-même remplacé en 22-23 par une dernière effigie (type IV de Jucker), celle que la filiation impériale DRVSVS CAESAR TI.AVG.F.DIVI AVG.N. désigne clairement comme l'image du successeur désigné. S'il en va bien ainsi de la succession même de ces types, la présence, dans le groupe de Béziers, d'un exemplaire du type III autoriserait à limiter peut-être aux années 14-19 la date de cette actualisation tibérienne. Mais un nouveau type ne fait pas immédiatement disparaître le précédent, dans le système si complexe de diffusion de l'image officielle ; c'est ce qui oblige sans doute à se contenter ici d'une fourchette chronologique quelque peu plus large, jusqu'à plus ample information. Notice de Jean Charles Balty extraite du catalogue d'exposition « Le regard de Rome », 1995.

Sujet représenté

portrait (tête : Drusus)

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Hérault (lieu de création)

Découverte / collecte

France ; Hérault ; (Béziers, lieu de découverte) ; fouilles ; (1844, avril, date de découverte)

Précisions découverte

Les fouilles rue de l'Ave (aujourd'hui rue Riquet) permirent la découverte de dix têtes en marbre (n° inventaire Ra 336 à Ra 342 d). H. Rachou, 1912. Les portraits de Béziers ont été découverts dans l'angle d'une construction antique près du forum de Béziers. ; rue Pierre-Paul Riquet (coordonnées de l'objet)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date acquisition

1845

Ancienne appartenance

Société Archéologique du Midi de la France.

Informations complémentaires

Exposition

Le regard de Rome à Tarragone, Mérida, Toulouse et Rome, 1995-1996,#Portraits du premier siècle de l'Empire romain au musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, juin 2005-mars 2006. (n° 16.)#Rome et les Barbares, Palazzo Grassi, Venise, 26 janvier - 20 juillet 2008.#Augustus et alii, le portrait romain, 2011.#Domination romaine sur le Rhin, Musée Romain-Germain, Cologne, Juin-Octobre 2014.#Me Germanicus, Museum und Park, Kalkriese (Allemagne), juin-octobre 2015.

Bibliographie

Roschach (Ernest), Musées de Toulouse. Antiquités : musée des Augustins, Objets d'art : musée Saint-Raymond, Toulouse, imprimerie I. Viguier, 1865 ? (n° 216 c.) Roschach (Ernest), Musée de Toulouse. Catalogue des antiquités et des objets d'art, Toulouse, imprimerie Viguier, 1865, (n° 216 c.) Roschach (Ernest), Catalogue des Musées Archéologiques de la Toulouse, Musée des Augustins, Musée Saint Raymond. Toulouse, 1864, Ed. en 1892. (p. 94, n° 216 c.) Espérandieu (Emile), Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, t. I, Paris, 1907, (p. 343, n° 528.9.) Rachou (Henri), Catalogue des collections de sculpture et d'épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse, éd. Privat, 1912, (p. 139, n° 342 c.) Curtius (Ludwig), 'Ikonographische Beiträge zum Porträt der römischen Republik und der iulisch-claudischen Familie. VIII : Jugendbildnisse des Tiberius', dans Römische Mitteilungen, L, 1935, p. 286-320. (p. 270.) Pietrangeli (Carlo), 'Un ritratto inedito di Centuripe e l'iconografia di Druso Minore', dans Bollettino del Museo dell'Impero, VII, 1936, (p. 64, n° 10.) Poulsen (Vagn H.), Studies in Julio-Claudian Iconography dans Acta Archaeologica, t. 17, fasc. I, 3, 1946, (n° 9 p. 13.) Poulsen (Frederik), Catalogue of Ancient Sculpture in the Ny Carlsberg Glyptotik, Copenhague, 1951. (p. 438.) Charbonneaux (Jean), 'Deux portraits romains inédits : Drusus l'Ancien et Drusus le Jeune', dans Festschrift B. Schweitzer, Stuttgart, 1954, p. 331-333, pl. 71-72. (p. 333.) Gross (W. Hatto), Iulia Augusta, Untersuchungen zur Grundlegung einer Livia-Ikonographie, Göttingen, 1962, (p. 110.) Clavel (Monique), Béziers et son territoire dans l'Antiquité, Paris, Les Belles Lettres, 1970, (p. 467-468.) Kiss (Z.), L'iconographie des princes julio-claudiens au temps d'Auguste et de Tibère, Varsovie, 1975, (p. 102-103, 121, fig. 333-334.) Jucker (Hans), 'Die Prinzen auf dem Augustus-Relief in Ravenna', dans Mélanges Paul Collart, Lausanne, 1976, p. 237-267. (n° 115 p. 259.) Fittschen (Klaus), Katalog der antiken Skulpturen in Schloss Erbach, Berlin, 1977, (p. 47, C 19.) Jucker (Hans), 'Die Prinzen des Statuenzyklus aus Veleia. Umfang und Datierung der Stiftung des L. Calpurnius Piso', dans Jahrbuch des Instituts, XCII, 1977, p. 204-240. (p. 233, n° 117.) Salviat (François) et Terrer (Danièle), 'À la découverte des empereurs romains et de leur famille, à travers les historiens et les portraits de Gaule Narbonnaise', dans Les dossiers de l'archéologie, 41, 1980, p. 6-87. Massner (Anne-Katherin), Bildnisangleichung. Untersuchungen zur Entstehungs und Wirkungsgeschichte der Augustusporträts (43 v. Chr.-68 n. Chr.), Berlin, 1982 (Das römische Herrscherbild IV), (p. 92, n° 2 n° 489.) Hänlein-Schäfer (H.), Veneratio Augusti. Eine Studie zu den Tempeln des ersten römischen Kaisers, Rome, 1985. (p. 243.) Lévêque (Monique), dans Histoire de Béziers, Toulouse, Privat, 1986, (p. 62-67.) Catalogue d'exposition Le regard de Rome, Tarragone, Mérida, Toulouse et Rome, 1995, (p. 199.) Balty (Jean Charles) et Cazes (Daniel), Portraits impériaux de Béziers. Le groupe statuaire du forum. Toulouse, musée Saint-Raymond, 1995, (n° 7.) Wood (Susan), Forgotten women in the imperial portrait group from Béziers, Archaeological News, 1996-1997, Vol. 21-22, Oakland University, p. 1-19, (et photo p. 108-109.) Hurlet (F.), Les collègues du prince sous Auguste et Tibère (Collection de l'Ecole française de Rome 227). Pp 692. Rome : Ecole française de Rome, 1997. (p. 462, fig. 42-43.) Rose (Charles Brian), Dynastic commemoration and imperial portraiture in the Julio-Claudian period, University of Cincinnati, Cambridge, University press, 1997, (p. 126/128 et photo 163.) Rosso (Emmanuelle), 'Un portrait de Drusus Minor à Nîmes', dans Bulletin archéologique du CTHS : Antiquité, Archéologie classique, fasc. 26, Paris, 1998, p. 21-31, (fig. 7 p. 25.) Cazes (Daniel), Le musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, éd. Somogy/musée Saint-Raymond, Toulouse/Paris, 1999, (p. 52.) Rosso (Emmanuelle), L'image de l'empereur en Gaule romaine. Portraits et inscriptions, Editions du Comité des travaux historiques et scientifiques, Paris, 2006, (p. 352-354, n° 126.)

1/4
Portrait de Drusus le Jeune_0