Sarcophage paléochrétien

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Ra 809 b ; RA 809 B (Numéro au musée des Augustins) ; Recueil..., n° 159 (Ancien numéro)

Dénomination

sarcophage

Titre

Sarcophage paléochrétien

Période de création

4e siècle, 5e siècle

Matériaux - techniques

marbre, taillé, relief

Mesures

Hauteur en cm 57-58 ; Longueur en cm 210-205 ; Largeur en cm 57-58 ; Epaisseur en cm 8

Description

Cuve de sarcophage brisée sur les côtés : le Christ et les apôtres. Ce sarcophage servait de linteau à la porte de l'église Saint-Michel-du-Touch. On a conservé la face principale, dont la partie gauche montre les traces d'une réparation, ainsi que le départ des deux petits côtés. M. de Montégut rapporte qu'à son époque (1777), on prenait les personnages de ce sarcophage pour les décurions ayant constitué le sénat de Toulouse. Au centre, le Christ enseigne au milieu des Apôtres. Un coffre (le « scrinium ») dans lequel étaient rangés les rouleaux de papyrus est représenté à ses pieds et à ceux du disciple de la dernière arcade de gauche. Les rouleaux, issus de l'iconographie romaine, symbolisent la connaissance de la vraie religion. Les colonnes torses surmontées d'arcs brisés forment un décor architectural fréquent sur les sarcophages de Rome et que l'on retrouve aussi sur le sarcophage dit du comte Guillaume Taillefer, de même époque, présenté dans la basilique Saint-Sernin de Toulouse. Le couvercle à fronton en équerre correspond très probablement à la cuve sur laquelle il est présenté mais fut réutilisé pour servir de linteau à l'une des portes de l'ancienne église de la Daurade (Toulouse), elle aussi détruite. L'iconographie de ce couvercle fut associée à la reine Pédauque en raison du motif en forme de pattes d'oie sculpté sur le registre central. Ce motif figure, en fait, des rideaux ouverts devant la scène du Christ ressuscitant un homme, Lazare ou le fils de la veuve de Naïn. Cet homme peut aussi être le défunt sur son lit mortuaire, accédant à la vie éternelle. De part et d'autre sont représentés, de gauche à droite, les Noces de Cana, les Apôtres et la Multiplication des Pains, scènes inspirées par le nouveau Testament et l'histoire du Christ.

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Voir aussi : sarcophage (cuve) (2000.44.16) , sarcophage (cuve) (2000.44.18)

Utilisation / Destination

pratique funéraire

Découverte / collecte

France ; Haute-Garonne ; Saint-Michel-du-Touch ; (Saint-Michel-du-Touch - site non identifié, lieu de découverte)

Précisions découverte

La cuve de ce sarcophage était utilisée en remploi au Moyen Âge au-dessus de la porte de l'église Saint-Michel-du-Touch (au nord de Toulouse, actuelle cité Ancely), aujourd'hui détruite. Seule la face principale est conservée ainsi que le départ des petits côtés. ; Ancienne église (coordonnées de l'objet)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, transfert, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date acquisition

1998

Ancienne appartenance

Collection privée, Sarrus, 1791, (L'église de Saint-Michel-du-Touch fut abandonnnée en 1791 pour cause de vétusté et acquise par un certain Sarrus, négociant.) ; Collection publique, Musée des Augustins, 1801, (A la demande de J.P. Lucas et d'Alexandre Du Mège, M. Sarrus fit fon au musée de trois cuves de sarcophages (Ra 809 a, b, c)) ; musée des Augustins

Informations complémentaires

Bibliographie

Du Mège (Alexandre), Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs et antiquités composant le Musée de Toulouse, Toulouse, s. l. n. d., 1818, (p. 81, n° 109.) Du Mège (Alexandre), Notice des monumens antiques et des objets de sculpture moderne conservés dans le Musée de Toulouse, Toulouse, 1828, (p. 85, n° 191.) Du Mège (Alexandre), Description du Musée des Antiques de Toulouse, Toulouse, imprimerie de Jean-Matthieu Douladoure, 1835 (une autre édition du même catalogue, en 1835, chez F. G. Levrault à Paris), (p. 174, n° 429.) Roschach (Ernest), Musée de Toulouse. Catalogue des antiquités et des objets d'art, Toulouse, imprimerie Viguier, 1865, (p. 294, n° 797 b.) Garrucci (Raffaele), Storia dell'arte cristiana nei primi otto secoli delle Chiesa, t. V, Prato, 1879, (p. 66.) Le Blant (Edmond), Les sarcophages chrétiens de la Gaule, Paris, 1886, (p. 127-128 et pl. XLI, 1, 2, 3.) Rachou (Henri), Catalogue des collections de sculpture et d'épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse, éd. Privat, 1912, (p. 325, n° 809.) (s.v. France, (2) col. 2517-2518 ; s.v. sarcophage XV (1) col. 866 ; s.v. Toulouse XV (2) col. 2475-2476, n° 9.) Ward Perkins (J. B.), 'The Sculpture of Visigotic France', dans Archaeologia, LXXXVII, 1938, p. 79-128. (p. 123, n° 98 et pl. XXXIV, 1.) Matsakis (P.), L'art des sarcophages paléochrétiens de Toulouse (Ve-VIIe siècles), Mémoire de D.E.S., Faculté des Lettres et Sciences humaines de Toulouse, s. d. (1956), texte dactylographié, (p. 55-57 et pl. VI.) Sassier (Aymeric), La sculpture paléochrétienne et pré-romane en Languedoc Méditerranéen et en Roussillon (IVe-IXe siècle), Thèse de 3e cycle, Faculté des Lettres et Sciences humaines de Toulouse, 1956, texte dactylographié, (p. 550-551, 613.) Briesenick (Brigitte), 'Typologie und Chronologie der Südwest-Gallischen Sarkophage', dans Jahrbuch des Römisch-Germanischen Zentralmuseums Mainz, IX, 1962, p. 76-182. (p. 150, n° 2 et fig. 7, a, m, p. 179 ; pl. 14, 2 ; 19, 1.) Mesplé (Paul), 'Recherches sur les origines des sarcophages paléochrétiens du musée des Augustins de Toulouse', dans L'Auta, n° 319, 1963, p. 106-116 ; n° 320, 1963, p. 122-126. (p. 126 et fig. p. 125.) James (Edward), The Merovingian Archaeology of South-West Gaul, Oxford, 1977, 2 vol, (B.A.R. 25), (p. 305, n° 11 et pl. 92.) Landes (Christian), Inventaire de la collection paléochrétienne du musée des Augustins, Toulouse, 1977, (mémoire et vol. de planches inédits) manuscrit déposé au musée, n° 52, (p. 26-27, n° 27.) Deroo (Christophe), La sculpture funéraire chrétienne de la Haute-Garonne antérieure à l'an mil, Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art, Université de Toulouse-Le Mirail, 1981, texte dactylographié, (p. 223-226, n° 85 (1) et pl. LVa, b, c.) Durliat (Marcel), Deroo (Christophe) et Scellès (Maurice), Recueil général des Monuments sculptés en France pendant le haut Moyen Âge (IVe-Xe siècles), t. IV : Haute-Garonne, éd. du C.T.H.S., Paris : Comité des Travaux historiques scientifiques, 1987, (p. 115-117, n° 159 et pl. LXXXII.) Cazes (Daniel), Le musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, éd. Somogy/musée Saint-Raymond, Toulouse/Paris, 1999, (p. 166.) L'essentiel des collections 2011, musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, les guides du MSR.1. (p. 56, 57.)

Sarcophage paléochrétien_0