HADRIEN (émetteur) : monnaie, aureus

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2000.14.122 ; MO 94 - R 205 (Ancien numéro)

Domaine (catégorie du bien)

archéologie, numismatique, romain

Dénomination du bien

monnaie, aureus

Auteur / exécutant / collecteur

HADRIEN (émetteur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

HADRIEN : Italica, 76 ; Baïes, 138

Période de création / exécution

2e quart 2e siècle

Millésime de création / exécution

134 entre, 136 et

Matériaux et techniques

or, frappé

Mesures

Poids en gr 7.36 ; Axe en h 7

Inscriptions

légende (latin)

Précisions sur les inscriptions

légende : Droit : SABINA / AVGVSTA Revers : CONCOR / DIA AVG

Sujet représenté

portrait (Sabine, buste, Concordia, patère, Spes, colonnette)

Précisions sur le sujet représenté

Assise de profil, à gauche, Concordia tient une patère de la main droite et repose son coude gauche sur une statuette de Spes (l'Espérance) dressée sur une colonnette. On comparera la coiffure avec celle du buste de marbre de Sabine (inv. Ra 76).

Contexte historique

Historique – Objets associés

Hadrien pour Sabine. Petite fille de Marciana, la soeur de Trajan, et épouse d'Hadrien, elle fut élevée au rang d'Augusta en 128.

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Italie, Rome (lieu de création) ; (lieu d'exécution)

Découverte / collecte

provenance inconnue ; (Site inconnu, lieu de découverte)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Toulouse, musée Saint-Raymond

Localisation

Toulouse ; musée Saint-Raymond

Informations complémentaires

Exposition

Monnaies d'or des musées de Toulouse, Toulouse, Musée Paul-Dupuy et Musée Saint-Raymond, 1994.#Le regard de Rome à Tarragone, Mérida, Toulouse et Rome, 1995-1996,

Bibliographie

Catalogue d'exposition Les monnaies d'or des Musées de Toulouse, Toulouse, Musée Paul-Dupuy, musée Saint-Raymond, 1994, (p. 47, n° 122) Catalogue d'exposition Le regard de Rome, Tarragone, Mérida, Toulouse et Rome, 1995, (p. 125, n° 84)