Discobole

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Ra 334 ; 30013 (Ancien numéro)

Dénomination

statue

Titre

Discobole

Période de création

2e siècle

Matériaux - techniques

marbre, ronde-bosse

Mesures

Largeur en cm 66 ; Hauteur en cm 86.5 ; Profondeur en cm 37

Description

L'origine de cette œuvre, les circonstances et la date de sa découverte ne sont pas connues avec précision. Nous savons seulement qu'elle fut trouvée dans l'Aude, à Carcassonne, dans le fleuve, au 18e siècle. Il s'agit de l'une des meilleures copies romaines du chef-d'œuvre du sculpteur grec Myron (vers 460-450 av JC). La plus parfaite et complète fut découverte en 1781 sur l'Esquilin, à Rome ; elle est conservée au Musée national romain (Palazzo Massimo alle Terme)

Etat du bien

État moyen, incomplet

Contexte historique

Découverte / collecte

France ; Aude ; Carcassonne ; (Aude (rivière), lieu de découverte) ; (18e siècle, date de découverte)

Précisions découverte

Découverte dans le lit de l'Aude. L'origine de cette oeuvre, les circonstances et la date de son invention ne sont pas connues avec précision. Nous savons seulement que ce morceau fut trouvé dans la rivière de l'Aude, à Carcassonne, au 18e siècle.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, saisie révolutionnaire, Toulouse, musée Saint-Raymond

Date acquisition

1789 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Rivalz Pierre, 1784 ; Collection publique, Académie Royale de peinture et de sculpture ; Rivalz Pierre

Informations complémentaires

Exposition

Toulouse et l'Antiquité retrouvée au XVIIIe siècle, Toulouse, Musée Saint-Raymond, juin-août 1989. (n° 31.)#Le stade romain et ses spectacles, Musée archéologique Henri-Prades, Lattes, 1994, (n° 81.)#Serial Classic, Fondation prada, Milan, 5 mai-6 septembre 2015.

Bibliographie

Différens morceaux antiques, que l'on voit à Toulouse chez M. Rivalz, professeur de l'Académie Royale des Arts, s.n.l.d., 1784. (p. 3, n° 17, pl. 17.) Catalogue des tableaux et autres monumens des arts, formant le Muséum provisoire établi à Toulouse, an V (1796-1797), (p. 53, n° 20.) Notice des tableaux, statues, bustes, dessins, etc. composant le Musée de Toulouse, Toulouse, an XIII (1805), (p. 49, n° 90.) Lucas (Jean-Paul), Catalogue critique et historique des tableaux et autres monumens des arts du Musée de Toulouse, Toulouse, 1806, (p. 86, n° 90.) Millin (Aubin-Louis), Voyage dans les départemens du Midi de la France, t. IV, 1ère partie, Paris, 1811, (p. 444.) Catalogue des tableaux et autres monuments des arts formant le Museum provisoire établi à Toulouse, Toulouse, An VIII, (p. 53, n° 94.) Du Mège (Alexandre), Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs et antiquités composant le Musée de Toulouse, Toulouse, s. l. n. d., 1818, (p. 74, n° 53.) Du Mège (Alexandre), Notice des monumens antiques et des objets de sculpture moderne conservés dans le Musée de Toulouse, Toulouse, 1828, (p. 76, n° 150.) Du Mège (Alexandre), Description du Musée des Antiques de Toulouse, Toulouse, imprimerie de Jean-Matthieu Douladoure, 1835 (une autre édition du même catalogue, en 1835, chez F. G. Levrault à Paris), (p. 147, n° 282.) Roschach (Ernest), Musée de Toulouse. Catalogue des antiquités et des objets d'art, Toulouse, imprimerie Viguier, 1865, (p. 91, n° 208.) Reinach (Salomon), Répertoire de la statuaire grecque et romaine, t. II, vol. II, Paris, 1898, (p. 545, n° 7.) Joulin (Léon), 'Sur un torse antique du Musée de Toulouse', dans Mémoires de l'Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, Xe série, t. III, Toulouse, 1903, (p. 174-176.) Espérandieu (Emile), Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, t. I, Paris, 1907, (p. 468-469, n° 812.) Rachou (Henri), Catalogue des collections de sculpture et d'épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse, éd. Privat, 1912, (p. 136, n° 334.) Astre (Gaston), 'Sur l'origine de sculptures gallo-romaines de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane', dans Annales du Midi, n° 179, p. 306. Rachou (Henri), dans Bulletin municipal de la Toulouse, février 1937, (p. 91, n° 335.) Picard (Charles), Manuel d'archéologie grecque : la sculpture, II, période classique, Ve siècle, Paris, 1939, (p. 226.) Mesuret (Robert), 'Les galeries du Capitole de Toulouse, de 1565 à 1793', dans Revue du Louvre, n° 6, 1961, (p. 276, 277 (fig. 6), 278.) Catalogue d'exposition Toulouse et l'Antiquité retrouvée au XVIIIe siècle, Toulouse, musée Saint-Raymond, juin-août 1989, (p. 38-40, n° 31.) Catalogue d'exposition Le stade romain et ses spectacles, Lattes, Musée archéologique Henri-Prades, 1994, (p. 259 à 261, n° 81 et pl. p. 279.) Slavazzi (Fabrizio), Italia Verius quam provincia. Diffusione e funzioni delle copie di sculture greche, nella Gallia Narbonensis, Edizioni Scientifiche Italiane, Naples, 1996, (p. 29-30, 72 et 90-91.) Cazes (Daniel), Le musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, éd. Somogy/Musée Saint-Raymond, Toulouse/Paris, 1999, (p. 48.) Cazes (Daniel), dans catalogue d'exposition Les collectionneurs toulousains du XVIIIe siècle, l'Académie Royale de Peinture, Sculpture et Architecture, Musée Paul-Dupuy, Somogy, notice 32 p. 103-105. La Regina (Adriano), Nikè, il gioco e la vittoria, Ministero per i Beni et le Attività Culturali, Soprintendenza archeologica di Roma, Electa, 2003. (p. 140 (bibl. de réf.).) Programme d'activités du musée Saint-Raymond, mars-septembre 2005, (p. 10.) L'essentiel des collections 2011, musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, les guides du MSR.1. (p. 20, 21.) Trébuchet (Emilie) , Jacquet (Claudine), Catalogue d'exposition 'Dans l'oeil du viseur' La photo révèle l'Archéo. Musée Saint Raymond, musée des Antiques de Toulouse. Toulouse, Mai-septembre 2015, p.19.

Discobole_0