Vierge à l'Enfant : Nostre Dame de Grasse ; Nostre Dame de Grasse (Autre titre)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RA 788

Domaine

sculpture

Dénomination

statue (d'applique)

Titre

Vierge à l'Enfant : Nostre Dame de Grasse ; Nostre Dame de Grasse (Autre titre)

Auteur

anonyme

Ecole-pays

France

Millésime de création

1426 entre, 1475 et

Mesures

Hauteur 112 ; Largeur 75 ; Profondeur 38

Inscriptions

Inscription concernant la représentation, écu

Précisions inscriptions

Dénomination : Nostre Dame de Grasse ; écu : Armoiries buchées.

Description

Constituant, selon toute probabilité, l'ornement principal de la chapelle axiale de l'église toulousaine des Frères Pêcheurs

Etat du bien

Défauts d'intégrité

Contexte historique

Historique

Cette Vierge à l'enfant constitue le chef d'oeuvre de la sculpture de la fin du Moyen-Age toulousain. L'inscription ' Nostre Dame de Grasse ' traitée en relief, disposée de part et d'autre du blason fut probablement commandée par le mécène (certainement un membre de la famille des Palais). La vierge, enveloppée dans les plis de sa robe, retenant de son genou gauche l'enfant remuant et joufflu, a le visage tourné dans une direction pratiquement opposée. Les orientations divergentes des visages ont laissé penser qu'il s'agissait d'un ensemble de sculptures (peut-être l'adoration des Mages ?). La vierge aux traits calmes, empreints de douceur, est vêtue d'une ample robe fourrée, garnie d'un galon semé de perles. Son bras droit presse un missel enveloppé en partie d'une étoffe jadis dorée. On distingue sous l'épais badigeon des traces d'or et de polychromie. L'enfant porte une robe épaisse à petit collet montant qui couvre sa jambe et laisse passer son pied nu. L'originalité de l'attitude et du drapé de cette sculpture exceptionnelle marque les signes des temps nouveaux qui s'ouvrent à Toulouse pendant la seconde moitié du XVe siècle.

Lieu de création/utilisation

France, Haute-Garonne, Toulouse (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

pratique votive : culte de la Vierge

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, mode d'acquisition inconnu, Toulouse, musée des Augustins

Date acquisition

1805

Informations complémentaires

Exposition

'Polychromies secrètes. Autour de la restauration de deux oeuvres majeures du XVe siècle toulousain.', Toulouse, musée des Augustins, 10 décembre 2005 - 30 avril 2006. '1500. L'art en France entre Moyen Age et Renaissance' - Galeries Nationales du Grand Palais, Paris - 04/10/2010-10/01/2011 ; The Art Institute, Chicago - 26/02-30/05/2011

Bibliographie

[François Jacquemin et Suau], Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs et antiquités composant le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Douladoure, s.d. (1818 ou 1820). (n° 193) A. du Mège, Notice des monuments antiques et des objets de sculpture moderne conservés dans le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Douladoure, 1828 (n° 331) A. du Mège, Description du musée des Antiques de Toulouse, Paris, impr. Levrault, 1835. (n° 463) 'Les statues de la Vierge au Musée de Toulouse', Jules de Lahondès, Mélanges Léonce Couture, 1902, p.323-333 (p. 331) Henri Rachou, 'Le Musée de Toulouse Peinture-sculpture : Sculpture II Description des Vierges et pietà', Toulouse : Edouard Privat, 1908 (p.25-28) Polychromies secrètes : Autour de la restauration de deux oeuvres majeures du XVe siècle toulousain / Toulouse musée des Augustins 10 décembre 2005 - 30 avril 2006. Toulouse : Musée des Augustins, 2005. 1 vol. (93 p.) : ill. en noir et en coul. ; 27 cm. La Statue de Nostre Dame de Grasse enfin restaurée / Jean Rocacher .- L'Auta, novembre 2006, n°77 .- pp. 265-268 (repr. en coul. p. 267)

1/3
Vierge à l'Enfant : Nostre Dame de Grasse ; Nostre Dame de Grasse (Autre titre)_0