Cicéron découvrant le tombeau d'Archimède

Identification du bien culturel

N°Inventaire

D 1962 1 ; Inv. 8243 (Numéro d'inv. du musée du Louvre)

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Cicéron découvrant le tombeau d'Archimède

Précision auteur

VALENCIENNES : Toulouse, 1750 ; Paris, 1819

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 17e siècle

Millésime de création

1787

Matériaux - techniques

toile, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur 119 ; Largeur 162

Inscriptions

Signature, date

Précisions inscriptions

Signature, date, S.D. en bas à droite : P. DE VALENCIENNES 1787

Contexte historique

Historique

Ce tableau constitua le morceau de réception à l'Académie royale de peinture de l'artiste. Il montra Cicéron, à Syracuse, faisant dégager, par trois esclaves, le tombeau du savant oublié de tous. Mise en abîme de la vertu, il pose la problématique de la peinture d'Histoire néoclassique dans une oeuvre où la nature occupe les trois-quarts de la toile, sans que les personnages y disparaissent. Le paysage historique composé d'un paysage et d'un sujet d'histoire est un genre qui acquit ses lettres de noblesse par la création d'un prix de Rome à l'instigation de P.-H. de Valenciennes en 1817. Décrié par Chateaubriand, dans sa ' Lettre sur le paysage en peinture ', le procédé consistait à combiner un paysage néoclassique, codifié à partir d'études sur le motif, et à l'animer de petites figures sous un prétexte historique ou mythologique. Pierre-Henri de Valenciennes fut, à Toulouse, l'élève de Despax et du miniaturiste Bouton et, à Paris, celui de Doyen. Il voyagea en Italie avant de publier en 1800 les Eléments de perspective pratique, livre fondamental pour les paysagistes du XIXe siècle. Ses esquisses, aussi spontanées que ses grandes compositions sont structurées, en font le précurseur de Corot (il forma d'ailleurs Jean-Victor Bertin, le maître de Corot). Il parvint à faire créer par l'Académie un prix du paysage historique.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Peintures

Lieu de dépot

Dépôt ; Toulouse ; musée des Augustins

Date de dépôt

1962

Informations complémentaires

Exposition

'Pierre-Henri de Valenciennes', musée Paul-Dupuy, Toulouse, 1956-1957 (n° 101)#' La Révolution française à l'école de la Vertu antique - 1775-1796 ', Montauban, musée Ingres, juillet-octobre 1989. (n° 41, illus. p.87)#' Toulouse et le Néoclacissisme - Les artistes toulousains de 1775 à 1830 ', Toulouse, musée des Augustins, 1989-1990. (n° 48)#'Le corps et la mémoire', Toulouse, Les Abattoirs, 27 mars au 3 juin 1995.#'Les peintres du roi, 1648-1793. Morceaux de réception à l'Académie Royale de peinture' Musée des Beaux-Arts, Tours - 18/03 - 18/06/2000 ; musée des Augustins, 30/06 - 02/10/2000

Bibliographie

'Pierre-Henri de Valenciennes (1756-1819). 'La nature l'a créé peintre', Musée Paul-Dupuy, Somogy, 2003 (N°115) Valenciennes, Daubigny, and the Origins of French Landscape Painting : Mount Holyhoke College Art Museum, South Hadley, 7 septembre-12 décembre 2004.- South Hadley, Mount Holyhoke College Art Museum, 2004.- 64 p. : ill. en coul. (repr. en noir p.28 n°30) Il grande Archimede / Mario Geymonat.- Rome : Sandro Teti Editore, 2006.- 137 p. : ill. en coul. (repr. en coul. p.127)

Cicéron découvrant le tombeau d'Archimède_0