Martyre de saint Laurent

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2004 1 28 ; 457 (Ro) ; D 1803 13 (Autre numéro)

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

Tableau

Titre

Martyre de saint Laurent

Auteur / exécutant / collecteur

QUELLINUS Erasmus II

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

QUELLINUS : Anvers, 1607 ; Anvers, 1678

Ecole

Flandres

Période de création / exécution

2e quart 17e siècle, 3e quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1633 entre, 1678 et

Matériaux et techniques

Bois, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur 64 ; Largeur 82

Description

Peinture sur bois

Sujet représenté

Scène historique (saint Laurent diacre, martyre, peine de mort, mort par le feu, Decius) ; statue (Jupiter) ; ange : dans les airs

Contexte historique

Historique – Objets associés

Erasmus II Quellinus s'adonna d'abord aux Belles Lettres et à la philosophie, mais le goût qu'il avait pour la peinture le détermina à fréquenter l'école de Rubens. Saint Laurent, malgré les tourments qu'il endure, est ici représenté impassible : il ne paraît absorbé que par la promesse des récompenses célestes, et ne gratifie même pas ses bourreaux d'un regard. Une lumière blanche vient frapper le corps du saint, lui donnant déjà l'éclat du martyre, alors que les nombreux personnages qui l'entourent conservent des tons plus ternes. Le saint se trouve ainsi, grâce à une identité chromatique, déjà en communion avec l'angelot issu d'une trouée claire, qui porte la palme du martyre. Dans une composition décentrée, où sont placés au premier plan deux personnages au costume sombre qui désignent au saint une idole romaine, Quellinus impulse à sa toile un mouvement vers la droite, et surtout vers le haut, comme pour faire assister le spectateur à l'élévation de l'âme de saint Laurent. Dans cette toile, par une composition originale et des couleurs soignées, s'affirment tous les talents de l'élève de Rubens.

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Belgique, Malines, Eglise Sainte-Catherine (lieu d'utilisation)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit, Toulouse, musée des Augustins

Date d’acquisition

2004

Ancienne appartenance

Propriété de l'Etat

Localisation

Toulouse ; musée des Augustins

Informations complémentaires

Exposition

'Le Nord en lumières', Toulouse, musée des Augustins, 18 décembre 2004 au 16 mai 2005.#'John Armleder' Printemps de Septembre - Toulouse, Les Abattoirs - 26/09-14/12/2008, prolongée jusqu'au 4 janvier 2009

Bibliographie

[Jean-Paul Lucas], Notices des tableaux, statues, bustes, dessins composant le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Caunes, 1805. (n° 138) [François Jacquemin], Notice des tableaux, statues, bustes, dessins, composant le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Douladoure, 1813. (n° 158) [François Jacquemin et Suau], Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs et antiquités composant le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Douladoure, s.d. (1818 ou 1820). (n° 185) [François Jacquemin et Suau], Notice des tableaux et dessins conservés dans le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Douladoure, 1828. (n° 186) M. Roucoule, Catalogue raisonné de la galerie de peinture du musée de Toulouse, Toulouse, impr. Dieulafoy, 1835. (n° 171) Pierre-Théodore Suau, Notice des tableaux exposés dans le musée de Toulouse, Toulouse, impr. Chauvin, 1850. (n° 158) Charles Georges, Catalogue raisonné des tableaux du musée de Toulouse, Toulouse, 1864. (n° 110) Ernest Roschach, Catalogue des collections de peintures du musée de Toulouse, Toulouse, 1908 (rééd. 1920) (n° 457)