Conquête de la toison d'or

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2004 1 128 ; 290 (Ro) ; Inv. 8226 (Numéro d'inv. du musée du Louvre) ; D 1873 2 (Autre numéro)

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

Tableau, élément d'ensemble

Titre

Conquête de la toison d'or

Auteur / exécutant / collecteur

TROY Jean-François de

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

TROY : Paris, 1679 ; Rome, 1752

Ecole

France

Période de création / exécution

2e quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1745 vers

Matériaux et techniques

Toile, peinture à l'huile

Mesures

Hauteur 328 ; Largeur 452.5

Sujet représenté

Scène mythologique (cycle narratif, partie de, Jason, Aeétès, Médée, groupe : spectateur, soldat : bagarre, taureau : animal fabuleux, champ)

Source de la représentation

Fable : sur la mythologie, Ovide : Les Métamorphoses d'Ovide

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique – Objets associés

Fils et élève de François de Troy, Jean-François devint rapidement un peintre à la mode, et fut reçu à l'Académie en 1708. Il fut par la suite nommé directeur de l'Académie de Rome en 1738. La Conquête de la Toison d'or fait partie d'un ensemble de sept tableaux commandés en 1742 par l'administration des Bâtiments du Roi pour la tenture de l'histoire de Jason, exécutée aux Gobelins. Tirée des Métamorphoses d'Ovide, la scène illustre le passage où, pour récupérer la Toison d'or, Jason a dû labourer un champ avec deux taureaux aux pieds d'airain, indomptables et soufflant des flammes, et semer des dents de dragon. Des dents germe une moisson de guerriers qui, grâce aux artifices de Médée, fille du roi et amoureuse de Jason, s'entre-tuent. Jean-François de Troy équilibre sa composition en détachant de façon bien distincte le groupe des spectateurs, souligné par la lumière et qui comporte des taches de couleur vive, de celui des combattants dont les tonalités plus fades se noient dans la fumée qui sort des naseaux des taureaux. Cette fumée évoque par ailleurs le caractère magique de la scène. Le talent de Jean-François de Troy s'exprime également dans la sérénité du paysage, baigné d'une douce lumière, qui contraste avec le tumulte des personnages au premier plan.#voir aussi : La mort de Créüse (2004 1 129) ; en rapport avec : Jason jurant à Médée un amour éternel, Jason arrêtant la fureur des taureaux, Jason semant les dents du dragon, Jason épousant Créüse, Médée s'enfuyant après avoir tué ses enfants ; Numéro d'inventaire de l'autre élément : D 1873 3 (RO 291). Autres éléments de la série : Jason jurant à Médée un amour éternel, Jason arrêtant la fureur des taureaux, Jason semant les dents du dragon, Jason épousant Créüse, Médée s'enfuyant après avoir tué ses enfants.

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Italie, Rome (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit, Toulouse, musée des Augustins

Date d’acquisition

2004

Ancienne appartenance

Propriété de l'Etat

Localisation

Toulouse ; musée des Augustins

Informations complémentaires

Exposition

Salon, Paris, 1748

Bibliographie

Archives Nationales, série F21 (Art. 473, Dossier 6, série Musée.) - Ernest Roschach, Catalogue des collections de peintures du musée de Toulouse, Toulouse, 1908 (rééd. 1920) (n° 290) - ' Quelques tableaux du musée de Toulouse ', Mémoires de l'Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse / Pierre Lespinasse;- Toulouse : Imprimerie toulousaine, 1940.- p.279-375, 213-244, 129-158 (p.230-238)