Parnasse français

Identification du bien culturel

N°Inventaire

899.11.968 ; 686 (Testament de Madame Garinet) ; 52 (Inventaire Collard)

Domaine

estampe

Titre

Parnasse français

Précision auteur

AUDRAN : Lyon, 1667 ; Lyon, 1756 ; POILLY : Paris, 1675 ; Poilly, 1747 ; GARNIER : Paris, 1639 ; ?, ?

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 18e siècle

Millésime de création

1723

Matériaux - techniques

papier vergé, eau-forte

Mesures

Hauteur de la feuille en cm 79.2 ; Largeur de la feuille en cm 56.5 ; Hauteur à la cuvette en cm 77.2 ; Largeur à la cuvette en cm 54.8

Inscriptions

Signé, daté, inscription, lettre

Précisions inscriptions

Signé et daté : Exécuté en sculpture par Louis Garnier / Dessiné par Nicolas de Poilly / Gravé par Iean Audran 1723 ; inscription : dans l'image, sur le socle : A LA GLOIRE DE LA FRANCE / ET DE / LOUIS LE GRAND / A LA MEMOIRE IMMORTELLE / DES ILLUSTRES POETES, ET MUSICIENS FRANCOIS / TITON DU TILLET A INVENTE ET FAIT ELEVER / CE PARNASSE FRANCOIS / MDCCXVIII. ; lettre : PARNASSE FRANCOIS DEDIE [AU] ROY / Par son tres humble tres obeïssant et tres fidéle Serviteur et Sujet TITON, Sieur DU TILLET Ancien Maître [?] [MA]DAME LA DAUPHINE MERE DU ROY. / CE PARNASSE est executé en bronze : il est isolé, et veu de 4 faces principales. I°. LOUIS LE GRAND y représente Apollon / 2°. MLLE de Scudery a main droite et Mmes des Houlières et de la Suze les trois graces. 3°. huit poëtes célèbres et un excellent musicien / y tiennent la place des neuf muses. Pierre Corneille est debout à l'angle à main gauche, et par la droite Suivent Molière, Racine, / Racan, Lully portant le médaillon de Quinault son poëte Ségrais, la Fontaine, Despreaux et Chapelle. 4°. Vingt deux génies / sont répandus sur ce Parnasse dont quelques uns portent des médaillons. 5°. Deux génies soutiennent chacun un rouleau, sur l'un des / rouleaux sont gravez les noms de plusieurs poëtes qui ont fleuri depuis le règne de François Ir jusques a present Marot, St Gelais, / du Bellay, Belleau, Ronsard, du Bartas, Desportes, Bertaud, Pibrac, du Perron, Théophile, Passerat, Regnier, Rapin, St Amant, / Godeau, Chapelain, Desmaret Maynard, Gomberville, Colletet, du Rier, Tristan, Rotrou, d'Andilly, de la Sabliere, l'Abé Regnier, / Breboeuf, St Pavin, le Moine, Pelisson, Perrault, T. Corneille, Pavillon, Boursault, Pechantre, la Fosse, Renard, Genest, Vergier, / Campistron, la Chapelle, Chaulieu, La Monnoïe, Villiers. ces noms sont suivis de ceux des Dames de Gournay / des Houlières, de Villedieu, des Cartes, de la Vigne, Bernard, Chéron, de Saintonge, Dacier. 6° l'autre rouleau contient les noms de plusieurs françois qui ont excellé dans la poësie latine Ste Marthe, Bourbon, Balzac, / Mambrun, Jonin, Petit, du Perrier, Menage, Rapin, Santeüil, Commire Flechier, Huet, la Rue, Fraguier. / Il y a des places sur ce Parnasse destinées pour mettre les médaillons et pour graver les noms des illustres poëtes, et musiciens / vivans apres que la mort aura enlevé ce qui est de mortel en eux. La nymphe de la Seine dont les eaux arrosent Paris, le vrai / sejour de toutes les sciences et des beaux arts represente ici les fontaines dè Castalie, d'Hippocrene, ou le fleuve Permesse. Dans / cet aspect ou est gravé le Parnasse, on en découvre toutes les figures principales excepté celle de Segrais, qu'on a raproché / de la Fontaine qui termine le 4me angle. Ces deux poëtes sont ici placés de bout pour estre veus facilement, on a transporté / aussi les médaillons de Scarron et de Laisnez sur le devant ou ils sont suspendus a un tronc de l'aurier. Le medaillon de / Benferade est soutenu par un génie proche et a côté d'une des graces. Plusieurs génies ornent les autres veües du Parnasse.

Description

Eau-forte sur papier vergé

Précisions sujet représenté

Homme de lettres et chroniqueur français, Titon du Tillet conçoit au début du XVIIIe siècle le projet de créer un monument grandiose à la gloire des poètes et des musiciens français du siècle de Louis XIV qu'il dénomma ' le Parnasse français '. Il confie au sculpteur Louis Garnier, élève de François Girardon, le soin d'en réaliser une maquette en bronze qui est exécutée entre 1718 et 1721. De forme pyramidale, la structure de l'oeuvre ornée de lauriers, de myrtes et de palmiers est édifiée sur un rocher évoquant le mont Parnasse. Au sommet, se trouve Louis XIV en Apollon tenant une lyre, surmonté de Pégase s'élançant dans un galop céleste. Les trois Grâces, sous les traits de Mesdames Deshoulières, de La Suze et de Scudéry, se tiennent immédiatement en dessous. Plus bas, Corneille occupe une place de choix, entouré de Molière, Racine, Racan, Lully portant le médaillon de Quinault, Segrais, La Fontaine, Boileau et Chapelle. Mais le projet est rapidement abandonné en raison de son coût estimé à près de deux millions de livres. Titon du Tillet décide alors de publier la représentation de sa maquette sous forme d'estampe. La plaque, gravée d'après le dessin de Nicolas de Poilly fut présentée au roi en 1723

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, legs, Châlons-en-Champagne, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1899 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée, Garinet Marguerite-Victoire, 1899 ; Collection privée, Garinet Jules, 1877

Parnasse français_0