Vénus pleurant la mort d'Adonis

Identification du bien culturel

N°Inventaire

Bx 1991.1.1

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Vénus pleurant la mort d'Adonis

Précision auteur

Paris, 1730 ; Bordeaux, 1806 ; les dates et lieux de naissance et de mort de Courrège sont aujourd'hui connues, de même que l'orthographe de son nom déformé par lui-même selon les signatures en Corège, Corrège ou Courrèges. Une de ses premières oeuvres, signée, datée, Corrège 1749, L'Adoration des Sacrés-Coeurs (Tours, musée des Beaux-Arts) montre une filiation avec Restout (cf. B. Lossky ; et Beauvalot-Gouzi). Il apparaît ensuite à l'Académie de Saint-Luc de Paris en 1753 (où figure notre tableau), puis en 1756, 1762 et 1764. En 1761, il est admis à la nouvelle Académie des Arts de Bordeaux où il devient professeur, adjoint, puis académicien et expose aux Salons de 1771 à 1782. Sur la quarantaine d'oeuvres exposées aux Salons de Paris et Bordeaux ou commandées pour des édifices religieux, surtout de Bordeaux, à peine une dizaine ont été retrouvées. A partir des nouveaux éléments et l'étude de C. Beauvalot-Gouzi (op. cit), une étude approfondie des archives parisiennes et bordelaises devrait permettre une reconnaissance de cet artiste. La facture de notre tableau et de ceux qui sont localisés, sans connaître la formation de Courrège, montre une influence baroque : les nuées, les vêtements flottants de Vénus, le raccourci du corps d'Adonis sont autant d'éléments propres à ce mouvement du XVIIème siècle qui trouve au XVIIIème siècle un prolongement auprès de certains artistes.'/ B. de Boysson in Catalogue des peintures françaises du XVIIIème siècle au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, 1999

Ecole-pays

France

Période de création

2e quart 18e siècle

Millésime de création

1753 avant

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 130; l. 196

Précisions sujet représenté

L'histoire de Vénus et Adonis, une des rencontres amoureuses les plus célébrées de la mythologie grecque, est racontée dans le livre X des Métamorphoses d'Ovide. Un des moments le moins fréquemment représenté est celui où Vénus découvre le cadavre d'Adonis tué à la chasse par un sanglier envoyé par Mars, son amant jaloux. La fresque du Rosso à Fontainebleau (v. 1536, Galerie François Ier), les tableaux de Véronèse (v. 1580, Stockholm, National Museum), Poussin (v. 1627, Caen, Musée des Beaux-Arts) et N. B. Lépicié (1769, Petit Trianon à Versailles) témoignent de l'intérêt des artistes pour ce thème souvent traité, comme c'est le cas dans ce tableau, à la manière d'une lamentation, Vénus évoquant une Mater Dolorosa et la position d'Adonis, celle du Christ mort

Source représentation

Fable : sur la mythologie, Ovide : Les Métamorphoses d'Ovide

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, achat avec participation du FRAM, Bordeaux, musée des beaux-arts

Date acquisition

1991 acquis

Ancienne appartenance

Collection Carraci (famille)(?) à Bologne, inventorié comme P. Véronèse ; collection James FERRIER à Montréal ; collection Thomas DODD, à Montréal ; don de Mr Dodd Thomas à Mr. COTE Circé à Montréal ; collection Dr. Jules KELLER, Westmount, vendu par Eva COTE en 1949

Informations complémentaires

Commentaires

Restauré en 1995

Exposition

1753, Paris, Salle de l'Arsenal, Salon de l'Académie de Saint Luc, (No 214.) ; 1958, Bordeaux, Galerie des Beaux-Arts, Paris et les ateliers provinciaux au XVIIIème siècle, (No 209.) ; 1996, Pau, musée des Beaux-Arts, Le Coeur et la la Raison, Treize années d'acquisitions, (p. 28.)

Bibliographie

Marionneau C., 'Les Salons bordelais ou Expositions des Beaux-Arts à Bordeaux au XVIIIème siècle, (1771-1787) avec des notes biographiques sur les artistes qui figurèrent à ces expositions', in Société des Bibliophiles de Guyenne, Mélanges, Tome III, 3ème fascicule, Bordeaux, s.d. [1883], (p 266.) ; Lossky B., 'Deux tableaux de l'adoration du Sacré-Coeur au Musée de Tours', in Bulletin de l'Histoire de l'Art français, Paris, 1959, (p. 114.) ; Catalogue. Acquisitions 1982-1995, FRAM Aquitaine, Bordeaux, 1995, (No 15, p. 118.)

Vénus pleurant la mort d'Adonis_0