Stèle de Mercure et Rosmerta

Identification du bien culturel

N°Inventaire

MAS 37263 ; 7641 (Espérandieu)

Dénomination

stèle

Titre

Stèle de Mercure et Rosmerta

Période de création

4e siècle

Epoque

Gallo-romain

Matériaux - techniques

grès (rose), taille, bas-relief

Mesures

Hauteur en cm 150 ; Largeur en cm 75 ; Epaisseur/Profondeur en cm 21

Précisions sujet représenté

Mercure, et très probablement sa parèdre habituelle en Germanie supérieure, Rosmerta, sont tous deux traités dans un style rustique, debout sous une niche à double arcade géminée. Le dieu, placé de trois-quarts face à la gauche de sa compagne, est coiffé du pétase dont les ailes ont été schématisées en petites pointes. Il est vêtu d'un pantalon serré et d'une tunique courte retenue à la taille par une large ceinture à boucle circulaire. Ses pieds sont chaussés de sandales. Une petite bourse arrondie qu'il tient dans le creux de la main droite ramenée sur le torse et un caducée à long manche, dont la partie supérieure déborde sur le montant gauche de la stèle, constituent ses habituels attributs. Rosmerta porte une jupe plissée, dont les plis réguliers dépassent sous une longue tunique et elle est chaussée de bottines. La déesse tient une bourse (presque identique à celle de Mercure) ou une olla de la main droite, en un geste très similaire à celui de son compagnon, et un fragment de tissu dans la main gauche, dont les deux pans retombent de part et d'autre.

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Utilisation / Destination

pratique votive

Découverte / collecte

France ; Bas-Rhin ; Châtenois (lieu de découverte) ; travaux ; (1927, date de découverte)

Précisions découverte

Travaux d'élargissement au chemin vicinal dit Georgenbrunnenweg et s'engageant dans l'Oberer Weg, en mai 1927. En remploi dans une tombe mérovingienne (tombe 1).

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Strasbourg, musée archéologique

Date acquisition

1927

Ancienne appartenance

Commune de Châtenois

Informations complémentaires

Bibliographie

SCHAEFFER F. A., Découverte d'un relief de Mercure-Rosmerta et de sépultures mérovingiennes à Châtenois (Bas-Rhin), Anzeiger, n° 69-72, 1927, p. 68-74 (p. 71, fig. 42 ) ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, tome X, Supplément (suite), Paris, 1928 (n° 7641) Revue Archéologique de l'Est, Tome 9, 1958 (p. 319/320, fig. 92) HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Inventaire des collections publiques françaises, tome 9, Paris, éd. RMN, 1964 (n° 199) HATT, Jean-Jacques, Mythes et dieux de la Gaule. Paris, éditions Picard, 1989 (p. 254) VON SCHNURBEIN, Siegmar, Merkur als Soldat ? Zur Gürtelmode des 3. Jahrhunderts n. Chr., Provinzialrömische Forschungen, Espelkamp, 1995 (p. 139-140 et fig. 1) SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Les collections du Musée Archéologique, T. 4, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (p. 107-108, n° 17) HUPE, J., 'Studien zum Gott Merkur im römischen Gallien und Germanien', Trierer Zeitschrift, 1997, p. 53-227 (p. 150, n° 29) FLOTTE, Pascal, FUCHS, Matthieu, Carte archéologique de la Gaule - Le Bas-Rhin 67/1, 2000 (p. 235 (001)) Imperium Romanum. Römer, Christen, Alamannen - Die Spätantike am Oberrhein, catalogue d'exposition Badisches Landesmuseum Karlsruhe, 2005 (photo p. 251)

1/2
Stèle de Mercure et Rosmerta_0