LE LION DE FLORENCE, dit au Salon : TRAIT SUBLIME DE MATERNITE DU SIECLE DERNIER ARRIVE A FLORENCE

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1983-104

Dénomination

tableau

Titre

LE LION DE FLORENCE, dit au Salon : TRAIT SUBLIME DE MATERNITE DU SIECLE DERNIER ARRIVE A FLORENCE

Précision auteur

Paris, 1754 ou 1755 ; Paris, 1837

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 19e siècle

Millésime de création

1801

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 194, l. 163

Précisions sujet représenté

Église San Lorenzo, un lion s'était échappé de la ménagerie du Grand-Duc de Florence, et courait dans les rues de la ville, l'épouvante se répand de tous côtés [...] Une femme , qui emportait son enfant dans ses bras le laisse tomber en courant. Le lion le prend dans sa gueule. La mère éperdue se jette à genoux devant l'animal terrible, et lui demande son enfant avec des cris déchirants... Le lion s'arrête, la regarde fixement, remet l'enfant à terre sans lui avoir fait aucun mal, et s'éloigne

Contexte historique

Genèse

Reproduit en gravure

Historique

Gravuer au trait par C. Normand dans Landon (1804 et 1833) ; gravure au burin (inversée) par J.F. Cazenave (1811) ; estampes populaires (inversées) de Pellerin à Epinal (1814) et Hurez à Cambrai (1815-1817)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1983

Ancienne appartenance

Ségur Joseph Alexandre vicomte de ; Ségur (héritiers) ; coll. particulière, Saint-Forget-les-Sablons

Informations complémentaires

Exposition

Salon, Paris, 1801 (an IX), n° 250

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1983-1986, Paris, 1987, p. 129-130

LE LION DE FLORENCE, dit au Salon : TRAIT SUBLIME DE MATERNITE DU SIECLE DERNIER ARRIVE A FLORENCE_0