Le roi Céphée et la reine Cassiopée remerciant Persée d'avoir délivré leur fille Andromède dit aussi La délivrance d'Andromède ; Persée délivrant Andromède (autre titre)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1989-8

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Le roi Céphée et la reine Cassiopée remerciant Persée d'avoir délivré leur fille Andromède dit aussi La délivrance d'Andromède ; Persée délivrant Andromède (autre titre)

Précision auteur

Troyes, 1612 ; Paris, 1695

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 17e siècle

Millésime de création

1679

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 189, l. 247

Description

Repentir sur le visage de Persée, qui a été d'abord esquissé de face plié en quatre et roulé, face peinte à l'intérieur, ce qui a déterminé des cassures de la couche picturale et des chutes de matière

Etat du bien

Rentoilé et restauré à une date récente inconnue

Précisions sujet représenté

Originalité dans le choix du moment de l'action : celui, moins dramatique et jamais représenté ni avant ni après Mignard, des remerciements adressés au héros par le roi et la reine qui lui promettent la main de leur fille et un royaume. Le but pourrait être d'exalter le Grand Condé sous les traits d'un nouveau Persée à qui la France doit la liberté par ses victoires, symbolisées par le cheval ailé et la tête de Méduse posée à ses pieds Andromède est le seul nu féminin connu dans l'oeuvre du peintre. Attitudes et physionomies conformes aux recherches cartésiennes sur l'expression des sentiments

Source représentation

Fable : sur la mythologie, Ovide : Les Métamorphoses d'Ovide (Livre 4, v. 663-764)

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Peint pour le Grand Condé en 1679 (Chantilly, Archives Condé), acquis par celui-ci pour la somme considérable de 4400 livres l'inventaire après décès de Pierre Mignard, dans la rubrique Desseins faits avant que M. Mignard fut premier peintre, c'est-à-dire avant 1690, mentionne deux paquets de dessins préparatoires au tableau (perdus) ; certains détails du tableau de Mignard sont des citations quasi littérales de la fresque de la Galerie Farnèse à Rome, peinte par Annibal Carrache (pose d'Andromède ...), que Mignard avait pu voir sur place ou connaître par un ensemble d'esquisses préparatoires en sa possession

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, don, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1989

Ancienne appartenance

Condé prince de, Chantilly (1679) ; Bourbon Henri-Jules, Chantilly ; galerie Athenaeum, Monte Carlo ; vente Neumeister, Munich, 1986/05/14, n° 687 ; société des amis du Louvre

Informations complémentaires

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1987-1990, Paris, 1991, p. 89-92