PORTRAIT DU JEUNE ROMAINVILLE TRIOSON

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1991-13

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

PORTRAIT DU JEUNE ROMAINVILLE TRIOSON

Précision auteur

Montargis, 1767 ; Paris, 1824

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 19e siècle

Millésime de création

1800

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, toile

Mesures

H. 73, l. 59.5

Inscriptions

Signé, daté, monogramme, inscription

Précisions inscriptions

ALG 1800. (S.D.M.b.g.) ; Mme Tiersonnier 9 rue de Penthièvre (étiquette manuscrite, revers)

Précisions sujet représenté

Fils du docteur Benoît-François Trioson (protecteur de Girodet qu'il devait adopter en 1809), le jeune modèle, censé étudier son rudiment, est tout à sa rêverie. Sur le texte imprimé du livre de grammaire latine, une maison, tracée à la sanguine, jouxte un bonhomme au crayon noir

Date sujet représenté

1789 né vers ; 1804 mort

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

Gravure de Monsaldy et Devisme : Vue des ouvrages de peinture ... (B.N.F., Estampes, Ef. 248, pl. II), montrant l'accrochage du Salon de 1800, où le tableau figure au centre du mur ; deux autres portraits de Romainville Trioson par Girodet : Un jeune enfant regardant des figures dans un livre, Salon de 1798 no 195, Montargis, Musée Girodet ; Portrait de M. Trioson, docteur en médecine donnant une leçon de géographie à son fils, Salon de 1804, no 211, disparu pendant la guerre. Le thème de l'enfant distrait de ses leçons a déjà été plusieurs fois illustré en peinture (Chardin, Greuze...)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1991

Ancienne appartenance

Becquérel-Despréaux Rosine, nièce et héritière de Girodet (1835) ; Becquérel-Despréaux Rosa ; vente Peyriague, Monte Carlo, Sotheby's Monaco, 1991/06/21, n° 25 (figure au catalogue mais acquis par le Louvre avant la vente)

Informations complémentaires

Commentaires

Girodet témoigne dans sa correspondance d'une affection profonde et attentive pour cet enfant qu'il considère comme un fils

Exposition

Salon, Paris, An VIII/1800, n° 169 : Un jeune enfant étudiant son rudiment

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1991-1995, Paris, 1996, p. 181-185