GABRIELLE D'ARJUZON PRIANT POUR LE RETABLISSEMENT DE SA MERE

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 1994-22

Dénomination

tableau

Titre

GABRIELLE D'ARJUZON PRIANT POUR LE RETABLISSEMENT DE SA MERE

Précision auteur

Sèvres, 1773 ; Versailles, 1851

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 19e siècle

Millésime de création

1812 entre, 1814 et

Matériaux - techniques

peinture à l'huile, bois

Mesures

H. 46.3, l. 56

Précisions sujet représenté

Accent mis sur l'histoire de la famille d'Arjuzon, en particulier sur le grand-père de Gabrielle et père de Gabriel, Jean-Marie, parvenu à la noblesse en 1761: ses armes figurent sur l'arc en anse de panier (d'azur au chevron d'argent accompagné de trois fers de dards la pointe en haut) et la pierre tombale est gravée de l'épitaphe D. O. M/Ao. 1790. DIE 6 MARTII/JOHANNES MARIA D'A. La scène est située dans la chapelle du château de Louye (Eure), propriété de Gabriel d'Arjuzon héritée de son père. Si la chapelle est représentée avec exactitude, la pierre tombale est un ajout, symbolique, puisque Jean-Marie d'Arjuzon fut enterré en 1790 non à Louye, mais en l'église de la Madeleine à Paris

Date sujet représenté

1798 née ; 1835 morte

Contexte historique

Historique

Commande de Gabriel et Pascalie d'Arjuzon, son épouse remise d'une grave maladie, en souvenir de la miséricorde divine. Sans doute destiné à être placé comme ex-voto dans la chapelle du château de Louye

Utilisation / Destination

pratique votive, ex-voto

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat, musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1994

Ancienne appartenance

Arjuzon famille d' ; galerie Bertrand Gautier et Bertrand Talabardon, Paris

Informations complémentaires

Exposition

Salon, 1814, n° 220

Bibliographie

Musée du Louvre, nouvelles acquisitions du département des peintures, 1991-1995, Paris, 1996, p. 170-172